Le McDo du boulevard des Forges sous le pic des démolisseurs

Par Martin Sylvestre
Le McDo du boulevard des Forges sous le pic des démolisseurs
Johanne Grenon

Véritable institution à Trois-Rivières, le restaurant McDonald’s situé à l’angle du boulevard des Forges et de la rue des Cyprès sera fermé à la clientèle à partir de dimanche prochain et tombera sous le pic des démolisseurs le 10 octobre. La fermeture devrait durer environ 16 semaines. Le coût des travaux est évalué à plusieurs milliers de dollars.

«Le but de l’opération est de renouveler l’image du restaurant en y apportant un concept plus urbain où télévision à écran plat et fauteuils seront incorporés au décor. Ici, l’établissement n’a jamais eu à subir des rénovations majeures. Nous allons le raser et le rebâtir à neuf, seulement quelques équipements vont être conservés. Ces travaux étaient rendus nécessaires pour se mettre au goût du jour. Comme grande nouveauté, le service à l’auto sera en tandem. De plus, deux autres projets de refaire des beautés à certains restaurants flottent dans l’air », explique Johanne Grenon, relationniste des restaurants McDonald’s de la Mauricie. À terme, le restaurant devrait être presque identique à celui de Lévis.

Selon Mme Grenon, dans l’histoire de la ville, la construction du McDonald’s du boulevard des Forges en 1976 propulsait Trois-Rivières au rang des municipalités les plus importantes du Québec. «Il y a 31 ans, la construction d’un premier lieu de restauration rapide représentait quelque chose d’extraordinaire et McDo a été le précurseur de tous les autres établissements qui ont suivi », raconte-t-elle.

Des opposants

Les préparatifs à la construction de ce nouvel établissement ne se sont pas fait sans heurts puisqu’un commerçant, voisin du McDonald’s, avait fait parvenir une mise en demeure. Ce dernier contestait le repositionnement sur le terrain du bâtiment. «Le nouvel édifice sera déplacé un peu vers la rue des Cyprès et sera avancé de 17 pieds vers la rue des Forges. Le commerçant disait que nous allions lui cacher la vue. Avec les plans, nous avons pu démontrer qu’il n’en est rien», explique Mme Grenon.

Une histoire de famille

Figure emblématique des restaurants McDonald’s de la Mauricie, Marcel Mongrain a été le chef d’orchestre, pendant 31 ans, du grand M doré dans le paysage régional. Depuis le premier juin, il s’est départi des sept restaurants qu’il lui restait au profit de son fils Marc. «Marc est entré dans cette aventure depuis son jeune âge. Il a travaillé dans les restaurants à tous les niveaux. Ce n’était pas automatique qu’il prenne la relève de son père, il devait faire ses preuves et être accepté par la Corporation McDonald’s. De fil en aiguille, il a passé à travers tout ça et est devenu franchisé», précise Johanne Grenon.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires