La vie «à contre vent» de Dominique Vallée

Par superadmin
La vie «à contre vent» de Dominique Vallée

La véliplanchiste trifluvienne Dominique Vallée lance son autobiographie intitulée Une vie à contre vent. Une œuvre de 270 pages où elle raconte les grandes lignes de sa carrière, mais également un ouvrage où elle permet au lecteur d’entrer dans son intimité et de découvrir notamment des moments très personnels.

«C’est une autobiographie au sens où oui, ça parle de moi, de ma vie, de ma carrière, mais où je raconte aussi les amitiés qui sont passées et qui sont restées à travers tout mon parcours», décrit l’auteure qui pond son bouquin après un an et demie de travail.

La femme de 38 ans traite de sa vie d’étudiante, des dilemmes qui l’ont occupée, de sa carrière autour du monde, de ses voyages, des Jeux olympiques et de ses batailles. «Un moment donné, j’ai écrit une trentaine de pages à partir de notes que j’avais gardées. Je les ai envoyées à une amie qui m’a suggéré de les envoyer à un éditeur, juste pour voir. Finalement, ça a fonctionné», sourit Dominique Vallée.

Elle tient à souligner que ce n’est pas un livre destiné seulement aux amateurs de sports. «Ça s’adresse aussi aux gens d’entreprises ou autres. Ce n’est pas seulement un livre de planche à voile», précise-t-elle.

L’athlète parle aussi de sa relation avec le fleuve. «Tu te sens chez vous, ça te rappelle comment tu es bien chez toi. Ici, on n’est pas envahi par les embarcations à moteur, c’est rare. Je suis protectionniste par rapport au fleuve. Il y a un côté réconfortant, mais je ne bâtis pas sur ce que je suis, mais avec qui je suis».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires