La Classique de canots innove de nouveau!

La Classique de canots innove de nouveau!

ANNONCE. Encore une fois, la Classique internationale de canots de la Mauricie a apporté des changements à son volet compétition. Toujours dans un même but, soit d’améliorer le produit offert et à la fois de faire plaisir à ses participants.

La Classique sera présentée du 1er au 4 septembre prochain. Et il y aura quelques nouveautés au menu.

«On fait un ”débriefing” à l’automne où tous ont le droit de parole. C’est très important pour nous et nous avons également jasé avec les athlètes. On a ressorti qu’on ferait place aux catégories Senior (50 à 59 ans) et Vétéran (60 ans et +). Je réitère également les catégories mixte et féminine. Ces femmes-là sont engagées et ce sont des athlètes remarquables», lance Stéphane Boileau, directeur général de la Classique internationale de canots de la Mauricie.

«Et pour une première fois, il y aura une équipe tout américaine en Rabaska (R9). Ça, c’est grâce au travail de l’ACRQ (Association des coureurs en rabaska du Québec) et aux liens développés avec le Michigan. Ça prouve encore que le développement continue!»

La période d’inscriptions est officiellement lancée au www.classiquedecanots.com.

«Le coût demeure le même dans les catégories K2 (250$), C2 (250$), C4 (500$) et R9 (1200$). Les bourses seront présentes pour les équipes mixtes et féminines de nouveau cette année. Qui dit augmentation de catégories dit besoin à combler au niveau des officiels. On a fait un pas de plus vers la professionnalisation en ajoutant des officiels, avec des tâches spécifiques et des formations spécifiques à chacun», ajoute Dominic Thibault, directeur de compétition.

«De nouvelles catégories nous amènent également à modifier le parcours. Chaque catégorie aura donc son propre parcours et chaque bouée sera dotée de coordonnées GPS, tout ça disponible dans le cahier des athlètes», ajoute-t-il.

De nouvelles bourses seront également offertes dans les catégories Senior et Vétéran, soit de 2250$ chacune.

«Lorsque j’ai obtenu mon rôle ici, j’avais pris un engagement de pousser l’expérience des athlètes à fond. C’était aussi l’engagement de la Classique! On continue en mettant sur pied une équipe de soutien aux athlètes (spécifiquement en K2), qui tout au long du parcours, sera là pour suivre les athlètes avec des vivres de ravitaillement», confirme M. Thibault.

«De plus, nous allons encadrer nos athlètes qui proviennent de l’extérieur. Ce n’est pas toujours évident pour eux d’arriver en terrain inconnu alors ils seront pris en charge de l’aéroport aux centres d’hébergement, et aux lieux de compétitions», conclut-il.

Les règlements seront quant à eux les mêmes que l’année derrière et ils seront allégés pour faciliter la compréhension des athlètes.

Poster un Commentaire

avatar