«Je réalise un rêve» – Michaël Bournival

Par Martin Sylvestre
«Je réalise un rêve» – Michaël Bournival
Coéquipiers chez les Estacades midget AAA de Trois-Rivières

Dès le moment qu’il a entendu prononcer son nom par l’organisation des Cataractes, Michaël Bournival a su que sa carrière de hockeyeur allait prendre une tout autre ampleur.

Avec le domicile familial à moins de cinq minutes de l’aréna Jacques-Plante, Michaël a grandi en baignant dans l’atmosphère et la frénésie des Cataractes. S’il dit ne pas avoir été étonné outre mesure d’être choisi par Martin Mondou et ses acolytes, il avoue tout de même avoir été sur le qui-vive jusqu’à la dernière minute. «C’est certain que je souhaitais sortir quand les représentants des Cataractes sont montés sur la scène. Depuis que je suis jeune que je les regarde jouer. Je suis très fier d’avoir été repêché par eux, car je réalise un de mes rêves. Maintenant, je peux passer à la deuxième étape et je vais tout faire pour être un membre de l’équipe la saison prochaine», lance le jeune attaquant.

Afin de se préparer adéquatement au camp d’entraînement, Michaël s’entraîne de quatre à six fois par semaine. De plus, dès le 23 juillet, il participera au camp estival d’Équipe Québec des moins de 17 ans au Campus du Fort St-Jean.

Tout comme Samuel Fortier, repêché par les Cataractes au sixième tour, Michaël Bournival espère être de la partie lors de l’inauguration du nouveau domicile des Cataractes. Une histoire qui se répéterait pour les deux coéquipiers chez les Estacades midget AAA qui ont vécu en 2007, l’inauguration de la surface glacée du Centre sportif Alphonse-Desjardins de Trois-Rivières.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires