Gilles Villeneuve: une légende qui tient le coup

Par superadmin
Gilles Villeneuve: une légende qui tient le coup
@BV:Le Grand Prix de Trois-Rivières et Gilles Villeneuve sont liés à jamais.

Difficile d’oublier que l’un des grands noms du sport automobile a gagné sur le circuit de Trois-Rivières. C’était au milieu des années 70. Gilles Villeneuve roulait alors en Formule Atlantic. Près de 30 ans après sa mort, sa légende n’a rien perdu de son éclat.

Le débat faisait rage lorsque son fils a gagné le championnat des pilotes en Formule 1. « Il est supérieur à son père, disait-on. Plus intelligent, plus rusé, plus malin. Son père n’était qu’une tête folle. »

Les fans de Gilles répliquaient : « Jacques n’arrive pas à la cheville de son père. Jamais il n’aurait réussi à accomplir ce que Gilles a accompli dans certaines de ses courses. Nommez-moi une seule course de Jacques qui restera dans les annales de l’histoire du sport automobile. »

Le plus beau de tout ça, c’est que tout le monde avait raison. Les experts du sport automobile le confirmaient : Jacques est supérieur à son père parce qu’il est plus patient. Mais Gilles n’avait pas son égal pour donner un show. Le fils était calculateur, le père était une bête.

Les caprices de l’histoire

On voit tout de suite l’impasse. On ne peut pas comparer le fils avec le père car les deux styles sont trop différents. Jacques appartient à la race des Alain Prost, Damon Hill, Niki Lauda. Des coureurs prudents jouant avec intelligence. L’exercice de la comparaison se justifie entre eux. Gilles appartenait à la race des Ayrton Senna, Ronnie Peterson, Tazio Nuvolari, Manuel Fangio. Des coureurs obsédés par la vitesse. Qui était le meilleur? Beaucoup d’amateurs et d’experts auraient donné cher pour voir Villeneuve courir contre Senna. Mais l’histoire ne retient souvent que le spectaculaire, l’insolite, le trop gros pour être vrai. Les légendes autrement dit. C’est pourquoi Jacques Villeneuve, dont la carrière se termine en queue de poisson, ne sera sans doute pas retenu par l’histoire malgré un championnat du monde en Formule 1 et une victoire aux 500 milles d’Indianapolis. Il ne sera pas le premier. Nelson Piquet a gagné trois championnats des conducteurs en Formule 1. Qui se rappelle de lui? En revanche, on parle encore aujourd’hui des prouesses des Nuvolari, Senna, Villeneuve père.

La bataille contre Arnoux

Je me souvenais vaguement du fameux duel entre Gilles Villeneuve et le pilote français René Arnoux en 1979 en France. Le Grand Prix de Trois-Rivières approchant, je suis allé sur YouTube revoir la bataille Villeneuve-Arnoux. Incroyable! Comment ont-ils fait? Se dépasser à tour de rôle, souvent en pleine courbe, se toucher je ne sais combien de fois sans jamais perdre le contrôle de leur véhicule. J’ai revu la course dix fois en une semaine et je ne me lasse pas de la revoir. Cette fin de course est toujours considérée comme l’une des plus excitantes de l’histoire de la Formule 1.

L’exploit de Jarama

Deux ans plus tard, Villeneuve s’attire les éloges de ses rivaux en remportant le Grand Prix d’Espagne de façon spectaculaire. Parti comme une fusée, il prend la tête dès le départ qu’il gardera jusqu’au fil d’arrivée. Ses rivaux lui collent aux fesses jusqu’à la dernière seconde. Les pilotes n’en reviennent pas! Alan Jones, champion du monde la même année, déclare après la course : « Villeneuve est le pilote que je respecte le plus. Ce qu’il a de particulier, c’est qu’il est agressif et dur, mais également sensé et responsable, ce qui ajoute encore à son esprit compétitif. Il réfléchit. Très peu de pilotes auraient pu gagner dans cette Ferrari en Espagne, avec ou sans davantage de puissance. » Jacques Laffite, coureur français : « Je sais bien qu’aucun être humain peut faire des miracles, mais avec Gilles, on se pose parfois des questions. »

Grand Prix de Trois-Rivières

Il ne faut jamais oublier que le premier des exploits mémorables de Gilles Villeneuve a été réalisé ici à Trois-Rivières. Courant en Formule Atlantic, le pilote de Berthierville surprend tout le monde en livrant une furieuse bagarre à plusieurs pilotes de la Formule 1 invités pour l’occasion. Renversé par ce qu’il a vu, le Britannique James Hunt, futur champion du monde, parle du prodige à son retour en Europe. La carrière internationale de Gilles Villeneuve est lancée. Pour terminer, des éloges de certains des plus grands pilotes de son temps puisés dans Wikipedia. Jody Scheckter, coéquipier et champion du monde : « Gilles va me manquer. Pour deux raisons : tout d’abord, il était le pilote le plus rapide dans l’histoire de la course automobile, deuxièmement, c’était l’homme le plus authentique que j’ai jamais connu. » Nelson Piquet, triple champion de Formule 1 : « Villeneuve est un peu fou mais c’est sûrement un phénomène. Il est capable de faire des choses que personne d’autre ne pourrait accomplir. » Niki Lauda, triple champion: « Je pense que Gilles était le parfait pilote de course. De nous tous, c’est lui qui avait le plus grand talent.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires