Cameron Askew tranche le débat en fusillade

Photo de jcossette
Par jcossette
Cameron Askew tranche le débat en fusillade
Les Mariners du Maine étaient à nouveau les visiteurs, au Colisée Vidéotron ce soir, dans le cadre du deuxième affrontement d’une série de trois face aux Lions. (Photo : Jonathan Cossette - Hebdo Journal)

Les Mariners du Maine étaient à nouveau les visiteurs, au Colisée Vidéotron ce soir, dans le cadre du deuxième affrontement d’une série de trois face aux Lions. On aura eu besoin d’une séance de tirs de barrage pour voir le Maine l’emporter 4 à 3, sur un but de Cameron Askew, devant 3340 spectateurs.

«On a été soft, on a donné deux mauvais buts et on a eu le sort qu’on méritait. On avait l’air en vacances et on n’était pas prêt. On mérite ce qu’on mérite. C’était difficile de jouer à neuf avants (pendant un bon bout) et même si je voulais en assir quelques-uns sur le banc, je ne pouvais pas», a lancé Éric Bélanger, entraîneur chef des Lions, très amer à la suite de cette défaite.

«Ils ont fini le match à quatre défenseurs et on se faisait des passes, sans aller dans les coins. Je vais vous dire que c’était facile pour eux (Maine). Ça va prendre un wake-up call demain parce que je n’ai pas aimé nos deux matchs et on tombe en vacances pour sept jours. Il va falloir être prêt demain.»

Les visiteurs n’ont pas perdu de temps avant de se mettre au travail. Hayden Shaw s’est retrouvé au cachot dès les premiers instants. Lors de cette première occasion de supériorité numérique, l’ancien défenseur des Cataractes de Shawinigan, Jason Horvath, est allé d’une passe parfaite dans l’enclave que Patrick Shea a habilement redirigé dans le haut du filet protégé par Kevin Poulin.

Puis quelques instants plus tard, ce fut au tour de Nate Kallen de profiter d’un rebond parfait derrière le filet. Il n’a eu qu’à placer la rondelle dans une cage béante alors que Poulin était de l’autre côté de sa cage. Or, le but des Mariners a été refusé à la suite du visionnement de la reprise vidéo puisque c’est un blanc et vert qui est entré en contact avec le #39.

À mi-chemin de la période, les visiteurs allaient recevoir un sérieux avertissement de ne plus commettre de revirement dans la zone payante. C’est Olivier Galipeau qui a coupé le jeu, avant de laisser le disque à Jonathan Joannette. Le #10 a aperçu un Shawn St-Amant laissé seul à la droite de Callum Booth, qui allait dégainer sur réception pour créer l’égalité 1 à 1.

Ce même St-Amant allait revenir à charge quelques instants plus tard, alors que les Lions évoluaient à 4 contre 3. Olivier Archambault a dirigé un tir-passe vers St-Amant qui allait faire dévier la rondelle sous le bras Booth. Le #28 portait son total de buts à 11 cette saison.

Drôle de séquence en fin de première alors que le défenseur Garrett Clarke, prêté au Maine par le 3L de Rivière-du-Loup (LNAH), a été expulsé du match pour avoir tiré les cheveux.

Deuxième période mouvementée

Bien peu à se mettre sous la dent au début de la période médiane, mis à part un tir rapide de St-Amant après une mise au jeu remportée, ce qui aurait pu lui attirer chapeaux et casquettes, mais qui fut bloqué par Booth. Quelques instants plus tard, Conner Bleackley, ancien 1er choix de l’Avalanche du Colorado, ramenait les deux équipes à la case de départ. Il s’est amené très bas à la gauche de Poulin et son tir a trouvé la mince ouverture sur le côté du masque du #39 pour se faufiler au fond du but.

Les Lions ont tout de suite repris le contrôle de la zone adverse et Cédric Desruisseaux s’est amené à toute vitesse devant Booth qu’il a battu dans la partie supérieure à l’aide d’une superbe feinte. Or, son but a été refusé sur-le-champ puisque Hayden Shaw avait créé de l’obstruction sur Nick Master en entrée de zone. Les visiteurs ont rapidement profité de cette chance en supériorité numérique alors que Poulin a fait le premier arrêt, mais Mathews Santos sautait sur le retour pour redonner l’avance aux siens, 3 à 2.

L’action, il y en avait! Maxime St-Cyr, qui a joué son hockey mineur à Louiseville et qui avait touché le poteau en début de période, s’est vu offrir toute une chance alors que Booth état étendu de tout son long. La rondelle a semblé s’immobiliser sur la ligne rouge.

En fin de période, les Lions ont remporté une importante mise au jeu en territoire ennemi. Guillaume Beaudoin a dirigé un tir au filet et Joannette a sauté sur le retour pour inscrire son premier but dans le ECHL, créant l’égalité 3 à 3. Coup de théâtre quelques minutes plus tard alors que l’arbitre en chef a décidé de chasser le meilleur pointeur des Lions, Archambault, pour 10 minutes. Sa pénalité de mauvaise conduite lui a été imposée lorsqu’il lancé la rondelle dans le fond de la zone du Maine, d’un geste fâché, après un coup de sifflet. Trois-Rivières aura dirigé 20 tirs au filet au deuxième vingt.

Les deux formations ont réduit le tempo en troisième période. Poulin a eu à se signaler avec un peu plus de 9 minutes à faire au match alors qu’il a réalisé un arrêt de la mitaine, étendu de tout son long.
Avec moins de 5 minutes au cadran, Joannette a servi une solide mise en échec à l’endroit de Jake Bricknell, qui est resté étendu sur la patinoire derrière le filet des Lions. Il a écopé d’une pénalité mineure qui s’est avérée sans dommage. Après cette séquence, le Maine est passé à 12 joueurs sur le banc (alors que les matchs s’amorcent à 16).
En surtemps, seul Cameron Askew trouvera le fond du filet en fusillade après une prolongation sans but.
Booth a terminé sa soirée de travail avec 37 arrêts, contre 36 pour Poulin.

Le troisième et dernier duel de cette aura lieu demain, samedi, dès 15h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires