Shapovalov s’incline aux mains de Nishioka à l’Omnium de tennis de la Corée

The Associated Press
Shapovalov s’incline aux mains de Nishioka à l’Omnium de tennis de la Corée

SÉOUL, Corée, République de — Le Canadien Denis Shapovalov a baissé pavillon en finale de l’Omnium de tennis de la Corée du Sud dimanche, s’inclinant en deux manches de 6-4, 7-6 (5) face au Japonais Yoshihito Nishioka, au terme d’un duel qui a duré un peu moins de deux heures au Centre de tennis du Parc olympique de Séoul.

Quatrième tête de série du tournoi, Shapovalov avait signé trois victoires consécutives en deux manches avant de perdre face au Japonais de 27 ans.

«Vraiment une belle semaine, je pense. Bien sûr, on veut toujours gagner la finale, mais le crédit revient à ‘Yoshi’ aujourd’hui. Il a effectué les coups importants aux bons moments. Je n’ai pas réussi à aller chercher la victoire aujourd’hui, mais globalement, je suis très heureux de la semaine que j’ai connue.»

Shapovalov a inscrit cinq as et a gagné 80 pour cent des points après avoir logé sa première balle de service en jeu. Cependant, il n’a concrétisé qu’un seul bris en cinq opportunités, comparativement à deux réussites en huit tentatives pour Nishioka.

Avec le sentiment que le niveau de son jeu se porte de mieux en mieux, Shapovalov espère maintenant se placer dans une position où il pourra participer à un plus grand nombre de matchs significatifs.

«Je pense que je dois me placer un peu plus souvent dans de telles situations. J’essaie d’être un peu plus régulier pendant l’année et de me donner des chances de jouer dans des matchs importants comme celui-ci. J’espère que plus j’aurai de telles occasions, plus j’en gagnerai et que je vais m’améliorer de match en match.»

Classé 24e au monde, Shapovalov devrait affronter l’Américain Steve Johnson en première ronde de l’Omnium du Japon, lundi.

De son côté, Nishioka a mérité un deuxième titre en carrière. En 2018, Nishioka avait remporté l’Omnium de Shenzhen grâce, entre autres, à une autre victoire aux dépens de Shapovalov.

Avant de vaincre le Canadien à Séoul, Nishioka avait notamment éliminé le Norvégien Casper Ruud, deuxième joueur mondial et favori du tournoi, lors de la ronde des quarts de finale.

Face à Shapovalov, Nishioka a été impressionnant en défensive et son style de contre-attaquant lui a éventuellement permis de prendre l’ascendant sur l’Ontarien.

Nishioka a réalisé le seul bris du premier set lors du 10e jeu pour boucler la manche en 53 minutes. Au deuxième set, Shapovalov a pris l’avance grâce à son premier bris de l’affrontement lors du troisième jeu, mais Nishioka a récupéré ce bris lors du sixième.

Lors du bris d’égalité, Nishioka a inscrit le mini-bris qui allait faire la différence lors du 10e point.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires