Novak Djokovic pourra jouer à Wimbledon; la vaccination n’est plus nécessaire

Howard Fendrich, The Associated Press
Novak Djokovic pourra jouer à Wimbledon; la vaccination n’est plus nécessaire

Novak Djokovic pourra défendre son titre à Wimbledon, bien qu’il ne soit pas vacciné contre la COVID-19, car la vaccination n’est plus nécessaire pour entrer en Grande-Bretagne, a révélé la directrice générale du All England Club, Sally Bolton.

Le Serbe de 34 ans, no 1 mondial, a raté les Internationaux d’Australie en janvier après avoir été expulsé de ce pays parce qu’il n’était pas vacciné contre le coronavirus qui a entraîné la mort de millions de personnes au cours de la pandémie qui a commencé en 2020.

Lors d’un point de presse printanier avant Wimbledon, qui se mettra en branle le 27 juin, Bolton a déclaré que «bien que, bien sûr, il soit encouragé» que tous les joueurs soient vaccinés, «ce ne sera pas une condition d’entrée pour participer» au tournoi du Grand Chelem de cette année.

Djokovic, en plus d’être incapable de défendre son titre à Melbourne Park après une saga juridique de 11 jours pour savoir s’il pouvait rester en Australie, a dû s’absenter des tournois à Indian Wells et Miami parce qu’il ne pouvait pas voyager aux États-Unis en tant qu’étranger non vacciné.

L’Association américaine de tennis a fait savoir qu’elle suivrait toutes les règles gouvernementales en vigueur concernant le statut de vaccination contre la COVID-19 lorsque les Internationaux des États-Unis se tiendront à compter de la fin août.

Djokovic – qui a révélé avoir eu la COVID-19 deux fois, en 2020 et 2021 – détient 20 titres du Grand Chelem en simple, à égalité avec Roger Federer au deuxième rang chez les hommes. Ils sont devancés par Rafael Nadal, qui a remporté son 21e en Australie plus tôt cette année.

Djokovic a remporté six de ses trophées à Wimbledon, y compris des victoires les trois dernières fois que le tournoi a eu lieu — en 2018, 2019 et 2021. Il n’a pas eu lieu en 2020 en raison de la pandémie.

Après la saga survenue en Australie, Djokovic a déclaré qu’il serait prêt à ne pas participer à d’autres tournois du Grand Chelem si se faire vacciner était une condition préalable à la compétition. Le prochain tournoi majeur, Roland-Garros en France, commence le 22 mai, et la directrice du tournoi, Amélie Mauresmo, a déclaré le mois dernier que rien n’empêchait Djokovic de défendre son titre 2021 à Paris.

Le Masters d’Italie, un tournoi sur terre battue qui sert de préparation à Roland Garros, a également annoncé que Djokovic pourrait y jouer le mois prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires