Menés par un grand chelem de Rizzo, les Yankees écrasent les Blue Jays 12-3

John Chidley-Hill, La Presse Canadienne
Menés par un grand chelem de Rizzo, les Yankees écrasent les Blue Jays 12-3

TORONTO — Les Blue Jays de Toronto ne jouent pas au niveau que Ross Stripling voit en eux.

Anthony Rizzo a claqué un grand chelem lors d’une cinquième manche de huit points, vendredi soir, et les Yankees de New York ont écrasé les Blue Jays de Toronto 12-3. 

«Nous savons ce qu’ils aiment faire et nous savons que nous pouvons compétitionner avec eux, a insisté Stripling. Nous savons que nous sommes meilleurs que ce que nous avons montré ce soir.»

Du coup, la formation torontoise a concédé au moins 10 points dans un deuxième match de suite. Jeudi, les Orioles de Baltimore avaient vaincu les Blue Jays 10-2.

Les Blue Jays ont gagné 15 de leurs 22 dernières sorties, mais les Yankees connaissent une meilleure séquence, ayant gagné leurs huit derniers matchs et 15 de leurs 16 derniers. 

«Ils ont presque 50 victoires à la mi-juin alors tout roule à merveille pour eux, a ajouté Stripling. Je pense qu’ils ont la meilleure moyenne de points mérités du baseball et une formation qui peut faire des dommages du premier au neuvième frappeur.»

Giancarlo Stanton et DJ LeMahieu ont cogné des circuits consécutifs dans la même manche pour les Yankees (48-16), procurant trois autres points aux visiteurs. Joey Gallo a ajouté une claque bonne pour deux points en neuvième manche. 

«C’est ce que notre attaque fait, a exprimé le partant des Yankees, Jordan Montgomery. C’est comme si nous perdions chaque jour tellement nous sommes affamés.»

Montgomery (3-1) a inscrit cinq retraits sur des prises, et concédé deux points, trois coups sûrs et un but sur balles en six manches pour les vainqueurs. 

Manny Bañuelos, Miguel Castro et Lucas Luetge ont suivi en relève pour les Yankees. Bañuelos a accordé l’autre point. 

Dans la défaite des Blue Jays (37-27), le frappeur désigné Alejandro Kirk a cogné un circuit en sixième manche. 

Le receveur recrue Gabriel Moreno a frappé trois coups sûrs en quatre présences à la plaque et a fait marquer deux points. 

Stripling (3-2) a lancé pendant trois manches et deux tiers. Il a été victime de deux points, cinq coups sûrs et deux buts sur balles. Il a ajouté trois retraits sur des prises. 

Trent Thornton, Trevor Richards et Casey Lawrence sont venus en relève du côté des Blue Jays. Thornton a accordé cinq points et Richards, trois autres, lors de la désastreuse cinquième manche. 

«Quand tu joues une équipe qui est sur une aussi bonne séquence, tu dois exécuter tes lancers. Nous ne l’avons pas fait», a observé le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo.

Avant le match, les Blue Jays avaient fait savoir que le joueur de troisième but Matt Chapman allait être de retour dans la formation, mais que l’arrêt-court Bo Bichette allait manquer au moins un match. 

Chapman, qui a raté la défaite de 10-2 subie aux mains des Orioles de Baltimore jeudi, a été tenu à l’écart pendant quatre matchs en raison d’une inflammation au poignet gauche. Il avait cependant joué les rencontres de mardi et mercredi, frappant trois coups sûrs en huit présences, dont deux circuits. 

Bichette a quant à lui été rayé de la formation partante pour le match contre les Yankees de New York, vendredi, après avoir subi une contusion au pied dans la rencontre de jeudi. 

Dans un autre ordre d’idées, les Blue Jays ont annoncé le rappel du joueur d’avant-champ québécois Otto Lopez de leur club-école des Bisons de Buffalo, au niveau AAA, et y ont cédé le lanceur gaucher Matt Gage. 

En 35 parties avec les Bisons, dans la Ligue internationale, Lopez, qui est âgé de 23 ans, affiche une moyenne au bâton de ,225, avec un circuit et 14 points produits. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires