Mason Crosby joue les héros en prolongation pour les Packers

Steve Megargee, The Associated Press
Mason Crosby joue les héros en prolongation pour les Packers

GREEN BAY, Wis. — Aaron Rodgers a rebondi après un départ catastrophique et a aidé les Packers de Green Bay à gâcher les débuts dans la NFL du quart recrue Bailey Zappe des Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Rodgers a lancé deux passes de touché en deuxième demie et a mené une poussée offensive en prolongation qui a permis à Mason Crosby de réussir un placement de 31 verges, alors que les dernières secondes au chrono s’égrainaient, et les Packers ont battu les Patriots 27-24, dimanche.

La fin spectaculaire est survenue après que Rodgers eut complété quatre de ses 11 passes pour des gains totaux de 44 verges en première demie. Jack Jones a intercepté une passe de Rodgers en première demie et a rapporté le ballon sur 40 verges pour offrir une avance de 10-7 aux Patriots à la mi-temps.

«Je me suis imposé et je n’ai pas l’habitude de faire deux mi-temps terribles. J’ai donc retrouvé les standards que je me m’impose et nous avons commencé à faire circuler le ballon», a déclaré Rodgers, qui a trouvé preneur lors de 21 de ses 35 passes pour un total de 251 verges.

Zappe, un choix de quatrième ronde, a disputé la majorité du match après que Brian Hoyer eut quitté pour le vestiaire en raison d’une blessure à la tête. Hoyer effectuait un premier départ depuis 2020 en remplacement de Mac Jones, qui s’est blessé à la cheville gauche la semaine dernière.

Hoyer a mené les Patriots vers un placement de 37 verges de Nick Folk lors de la première séquence à l’attaque, mais il a été victime d’un sac de Rashan Gary lors de la possession suivante. C’est à ce moment qu’il a quitté le terrain.

Zappe et les Patriots (1-3) ont assez bien joué pour forcer la tenue d’une prolongation, mais n’ont pas été en mesure de s’imposer. Les Packers (3-1) montrent un dossier de 18-1 à leurs 19 derniers matchs à domicile contre des formations de l’Association Américaine.

«Bien sûr, c’était excitant au début, a déclaré Zappe. C’était un rêve devenu réalité de jouer dans un match de la NFL. Ce n’est évidemment pas le résultat que nous souhaitions.»

Après que les Packers eurent dégagé rapidement lors de leur première séquence à l’attaque en prolongation, le retour de botté de Marcus Jones a placé les Patriots à leur ligne de 49. Ils n’ont toutefois pas gagné un premier essai et ils ont dû dégager.

«Donnez le ballon à Rodgers, a dit Gary, qui a eu deux sacs du quart. Redonnez le ballon au no. 12. Nous avons un quart de cette trempe, un futur membre du Temple de renommée, il est capable de faire des choses incroyables pour nous. Vous savez tous ce qu’il peut faire avec le ballon. Nous savons aussi ce qu’il peut faire avec le ballon.»

Les Packers ont ensuite orchestré une série offensive de 12 jeux et 77 verges qui a duré près de sept minutes avant que Crosby réussisse le placement de la victoire.

L’équipe de Green Bay avait créé l’égalité 24-24 avec 6:14 à faire, quand Rodgers a lancé une passe de touché de 13 verges à Romeo Doubs. Ils ont presque conjugué leurs efforts une fois de plus avant la fin du quatrième quart.

En troisième essai et huit verges à franchir, Rodgers a lancé une longue passe dans le coin droit de la zone des buts. Doubs s’est détaché de la couverture de Jonathan Jones et il a capté le ballon, mais l’objet lui a glissé des mains lorsqu’il a atterri.

Zappe a complété 10 de ses 15 passes pour des gains de 99 verges. Il a lancé une passe de touché de 25 verges à DeVante Parker. Damien Harris a porté le ballon 18 fois pour des gains de 86 verges et un majeur pour les Patriots.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires