Ligue des champions de la CONCACAF: le CF Montréal subit l’élimination

Michel Lamarche, La Presse Canadienne
Ligue des champions de la CONCACAF: le CF Montréal subit l’élimination

MONTRÉAL — L’aventure du CF Montréal en Ligue des champions de la CONCACAF s’est terminée mercredi soir à la suite d’un verdict nul de 1-1 contre la formation mexicaine du Cruz Azul dans le match retour de la ronde quarts de finale, au Stade olympique.

Au total des buts marqués, le Cruz Azul a complété la série de deux parties avec un avantage de 2-1.

Uriel Antuna, le même joueur qui avait inscrit l’unique filet dans le gain de 1-0 de Cruz Azul mercredi dernier au stade Azteca, a de nouveau touché la cible pour la formation mexicaine, cette fois à la 44e minute.

Rudy Camacho a redonné vie au CF Montréal et aux spectateurs avec un but réussi à la 79e minute, faisant dévier de la tête un centre de Joaquin Torres derrière le gardien Sebastian Jurado.

Les hommes de Wilfried Nancy avaient cependant besoin de deux autres buts, sans en accorder à leurs rivaux, pour espérer poursuivre leur route en demi-finale.

Le CF Montréal complétera un éprouvant calendrier de cinq matchs en 14 jours en rendant visite à Atlanta United FC samedi après-midi, à 16h, au stade Mercedes-Benz.

But tardif coûteux

Le refrain a souvent été claironné: la possession du ballon ne fait pas foi de tout au soccer. La première demie en a été un exemple probant.

Bien que les hommes de Wilfried Nancy aient eu le ballon au pied pendant 65 pour cent du temps, la formation mexicaine a tenté plus de tirs que le CF Montréal pendant ces 45 premières minutes de jeu, avec six contre cinq.

Elle en a aussi cadré un de plus, quatre contre trois, et surtout, elle a marqué un but de plus.

Antuna, qui avait été frustré par Sebastian Breza sur une échappée à la 15e minute, s’est repris dans les derniers moments de la première demie.

Juan Escobar a d’abord récupéré en zone centrale une passe imprécise d’Ismaël Koné, et a remis le ballon à Angel Romero, posté près de lui.

Du flanc droit, Romero a effectué une longue passe latérale vers le centre de la surface où Antuna avait été oublié.

Habilement, du pied droit et au vol, Antuna a fait dévier le ballon à la gauche de Breza et dans le filet.

Environ trois minutes avant ce but, Camacho avait obtenu la meilleure chance de marquer du CF Montréal en première demie après un coup de pied de coin de Djordje Mihailovic. La tête de Camacho a abouti dans les bras de Jurado.

Contraint de devoir marquer trois buts sans en concéder un seul pour atteindre les demi-finales, le CF Montréal a attaqué la forteresse mexicaine de tous les angles en deuxième demie.

Inséré dans le match dès le retour des vestiaires, Kei Kamara a obtenu trois chances en or dans un intervalle de trois minutes, entre les 52e et 55e minutes.

À la première, un centre de Lassi Lappalainen au deuxième poteau est passé tout juste au bout de son pied droit. Dans les deux autres cas, ses tentatives ont raté la cible de peu.

Kamara a laissé filer une autre occasion à la 64e minute.

Malgré deux belles chances de marquer, coup sur coup, de Romell Quioto pendant la 90e minute de jeu, et six minutes de temps ajouté, la formation montréalaise n’a pas réussi à réaliser ce qui aurait été un  petit miracle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires