Les offres se précisent en vue de la vente du club anglais Chelsea

Rob Harris, The Associated Press
Les offres se précisent en vue de la vente du club anglais Chelsea

Les offres finales sont en cours de préparation pour l’achat du club anglais Chelsea, champion d’Europe, et de nouvelles personnalités se sont ajoutées aux consortiums alors que le processus visant à mettre fin à la propriété de l’oligarque russe sanctionné Roman Abramovich s’intensifie.

Quatre offres connues sont toujours à l’étude pour acheter Chelsea, qui pourrait être vendu trois milliards de livres (4,93 milliards $ CAN) compte tenu de l’intérêt qui s’est manifesté depuis qu’Abramovich a mis en vente le club de Premier League de l’ouest de Londres il y a six semaines.

Steve Pagliuca, copropriétaire des Celtics de Boston de la NBA, a rendu public pour la première fois, mardi, son intention de devenir propriétaire d’une équipe de Premier League, ce qui pourrait l’obliger à renoncer à sa participation majoritaire de 55% dans l’équipe de Serie A Atalanta.

L’Américain ne peut pas contrôler deux clubs jouant dans la même compétition européenne organisée par l’UEFA, bien qu’Atalanta ne soit pas en lice pour les qualifications la saison prochaine.

«Plus tard cette semaine, nous soumettrons une offre substantielle et crédible, a déclaré Pagliuca dans un communiqué. Celle qui, selon nous, répondra aux exigences et réglementations respectives de la Premier League, du gouvernement britannique et de l’UEFA — et nous nous engageons à honorer notre engagement envers la crédibilité et la bonne tutelle du club de football Chelsea dès le premier jour.»

Une autre offre, celle du propriétaire des Cubs de Chicago, Tom Ricketts, a fait l’objet de critiques en raison des commentaires islamophobes de son père, Joe, qui figuraient dans des courriels divulgués il y a trois ans. La famille Ricketts s’est efforcée de prendre ses distances avec le patriarche, et un autre chef d’entreprise a été annoncé mardi comme une nouvelle figure de proue impliquée dans l’offre.

Karan Bilimoria, un partisan de Chelsea qui a fondé la société de bière Cobra dans l’ouest de Londres en 1989 et siège à la Chambre des lords, deviendra directeur du club si la candidature des Ricketts est retenue et servira d’ambassadeur.

Une offre concurrente présente un investisseur américain existant dans une équipe de Premier League: Josh Harris détient une participation de 17% dans le club du sud de Londres Crystal Palace. Harris, qui est également propriétaire des 76ers de Philadelphie de la NBA, fait partie d’un consortium dirigé par l’ancien président de Liverpool et de British Airways, Martin Broughton, et le président de la Fédération internationale d’athlétisme, Sebastian Coe.

Un quatrième consortium comprend Todd Boehly, copropriétaire des Dodgers de Los Angeles, le milliardaire suisse Hansjorg Wyss et Jonathan Goldstein, un investisseur immobilier basé à Londres et PDG de Cain International.

Abramovich a été contraint de vendre Chelsea après avoir été sanctionné en Grande-Bretagne et ses avoirs ont été gelés dans le cadre d’une répression contre les oligarques à la suite de l’invasion russe en Ukraine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires