Les Jets viennent à bout du Canadien et l’emportent par la marque de 4-2

Alexis Bélanger-Champagne, La Presse Canadienne
Les Jets viennent à bout du Canadien et l’emportent par la marque de 4-2

MONTRÉAL — Une défaite de plus ou de moins pour le Canadien ne changera rien à sa saison, alors que l’entraîneur-chef par intérim Martin St-Louis continue de mettre l’accent sur l’enseignement en prévision de la prochaine campagne.

Evgeny Svechnikov a rompu l’égalité tard en troisième période et les Jets de Winnipeg ont défait la formation montréalaise 4-2, lundi soir au Centre Bell.

La victoire était beaucoup plus importante pour les Jets, qui tentent de revenir dans la course aux séries dans l’Association de l’Ouest. De son côté, le Canadien connaît son sort depuis longtemps.

Le Tricolore a connu de bons moments à l’attaque, mais ses failles en défensive ont permis aux visiteurs de faire le nécessaire pour repartir avec deux points de plus en banque.

«Ce n’est pas facile de venir de l’arrière, surtout à cinq contre cinq, quand ils restent fort sur leur ligne bleue et nous forcent à rejeter les rondelles, a souligné St-Louis. Leur gardien est très bon pour récupérer les rondelles derrière son filet.

«Les Jets ont bien joué.»

Joel Armia et Josh Anderson ont marqué pour le Canadien (20-42-11), qui a perdu trois de ses quatre derniers matchs. Montembeault a réalisé 31 arrêts.

Montembeault obtenait un premier départ depuis le 27 mars, après être venu en relève à Jake Allen, qui s’est blessé en première période samedi face aux Maple Leafs de Toronto.

Allen avait obtenu 11 départs en 12 rencontres du Tricolore depuis son retour au jeu le 17 mars.

«Jake jouait du bon hockey. Il nous donnait la meilleure chance de gagner. Il était en santé, il avait de l’énergie. Les matchs étaient éloignés, a énuméré St-Louis pour expliquer pourquoi Allen avait autant joué. Avant que Jake revienne, Sam nous avait aussi donné du très bon hockey. C’était aussi une occasion pour Jake de prendre son filet et faire son travail.

«Ce soir, Sam a été excellent et il nous a donné une chance de gagner. Je ne suis pas surpris.»

Morgan Barron a récolté un but et une aide, alors que Paul Stastny et Adam Lowry ont également fait bouger les cordages pour les Jets (35-28-11). Dylan Samberg a amassé deux aides et Connor Hellebuyck a repoussé 23 tirs.

St-Louis avait effectué trois changements à sa formation. Les attaquants Ryan Poehling, Paul Byron et Corey Schueneman ont remplacé Michael Pezzetta, Tyler Pitlick et Chris Wideman.

Après la rencontre, l’attaquant Jesse Ylönen a été cédé au Rocket de Laval.

Le Canadien sera de retour en action mercredi, quand il rendra visite aux Blue Jackets de Columbus.

Effort louable, résultat familier

Il a fallu attendre plus de 13 minutes de jeu avant de voir les équipes obtenir de véritables occasions de marquer. Hellebuyck a été le premier à se signaler en captant un tir du revers de Cole Caufield. Montembeault a ensuite fermé la porte à Lowry quelques secondes plus tard.

Le Canadien s’est inscrit au pointage après 29 secondes de jeu en deuxième période. Armia a profité d’un retour après une belle montée de Christian Dvorak.

Montembeault a réalisé un brillant arrêt de la mitaine contre Svechnikov quelques instants plus tard, mais les Jets l’ont battu à 1:46. Barron a fait bouger les cordages grâce à un tir dans la partie supérieure du côté de la mitaine.

Barron a ensuite mis la table pour Stastny, qui a déjoué Montembeault sur un jeu presque identique à 4:00.

Le reste de la période a été l’affaire de Montembeault, qui a multiplié les arrêts spectaculaires. Le gardien du Tricolore a frustré Stastny avec son bouclier sur un retour, puis a réussi deux autres larcins aux dépens de Svechnikov et Ehlers un peu plus tard. La foule a souligné le travail de Montembeault en scandant son nom.

Montembeault a aussi été récompensé par ses coéquipiers, qui ont créé l’égalité 2-2 après 6:19 de jeu en troisième période. Un long tir de Jeff Petry a effleuré une jambe d’Anderson avant de terminer sa course dans l’objectif.

Les Jets ont cependant repris les devants pour de bon avec 8:59 à faire en troisième période. Svechnikov a enfin déjoué Montembeault avec un tir bas au terme d’une attaque à trois contre deux.

Lowry a complété la marque dans un filet désert avec 1:29 à écouler au cadran.

Échos de vestiaire

Josh Anderson a souligné qu’il était important pour le Canadien de poursuivre son apprentissage.

«Je ne veux pas entrer dans les détails, mais nous faisons beaucoup de séances vidéo et il y a beaucoup d’enseignement dans tout ce que nous faisons. Nous tentons de prendre un peu d’avance en prévision de la prochaine saison.»

Brendan Gallagher a noté que l’avenir était prometteur, même si les victoires continuent de se faire rares.

«Pour moi, ce qui est excitant, c’est de voir tous ces nouveaux visages avec lesquels je n’étais pas familier en début de saison. Nous pouvons voir leur potentiel et le rôle qu’ils auront à long terme. Il y a des joueurs qui se retrouvent dans des chaises importantes et qui doivent affronter certains des meilleurs joueurs au monde, particulièrement au sein de notre brigade défensive. Nous voyons comment ils peuvent progresser et ça donne espoir.»

Samuel Montembeault a admis avoir apprécié l’appui des spectateurs face aux Jets.

«C’était spécial d’entendre mon nom être scandé au Centre Bell. Je suis content du travail que je fais présentement. Je n’ai pas vu beaucoup d’action récemment, mais ça va bien. C’est juste dommage que sur le troisième but j’aie été pris sur les talons quand il a coupé au centre. J’ai essayé de m’avancer pour couper les angles, mais il a décoché un tir rapide.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires