Les Alouettes arrivent à court et s’inclinent 24-17 contre les Tiger-Cats

La Presse Canadienne
Les Alouettes arrivent à court et s’inclinent 24-17 contre les Tiger-Cats

HAMILTON — La défensive des Tiger-Cats de Hamilton a tenu le coup en fin de match et les Alouettes de Montréal se sont inclinés 24-17, jeudi soir. 

Les Alouettes (2-5) ont eu une dernière occasion de forcer la tenue d’une prolongation, avec seulement huit secondes à faire au match, mais Dominique Davis a été victime d’une interception. 

Davis s’était amené sur le terrain à froid après que Trevor Harris eut été appelé sur les lignes de côté par un observateur indépendant en raison d’un plaqué derrière la tête lors du jeu précédent.

«Je pense que c’était assez mauvais qu’ils me retirent du terrain, a mentionné Harris. Je souhaiterais que quelqu’un vienne voir les joueurs pour leur demander ce qui se passe. C’est très dommage dans cette situation parce que c’est évidemment un moment névralgique dans la partie.» 

La formation montréalaise a raté une belle occasion de rejoindre les Argonauts de Toronto au premier rang de la section Est et de se distancer des Tiger-Cats (2-5).

«En ce moment, nous avons trouvé une façon de gagner alors que nous ne l’avons pas fait très souvent auparavant, a observé l’entraîneur-chef des Tiger-Cats, Orlondo Steinauer. Nous avons récolté des premiers jeux clés et nous jouons du meilleur football complémentaire. Nous ne sommes pas encore arrivés, mais nous grandissons et bâtissons.»

Harris, un des joueurs de la dernière semaine dans la LCF, et son attaque ont mis du temps avant de trouver leur rythme. Le quart des Oiseaux a complété 25 de ses 41 passes pour des gains aériens de 288 verges, avec une passe de touché. 

Eugene Lewis a été la cible de choix de Harris, captant huit passes pour des gains de 154 verges. Hergy Mayala a capté une passe de touché pour les hommes de Danny Maciocia. 

Dane Evans a vu 13 de ses 18 tentatives par la voie des airs être captées pour des gains de 206 verges et il a lancé une passe de touché à Steven Dunbar fils. Don Jackson et Jamie Newman ont réussi un majeur au sol pour les Tiger-Cats.

L’équipe de Hamilton avait été dominée 106-36 au chapitre des points en deuxième demie lors de ses six matchs précédents et elle avait été dominée 77-26 au quatrième quart.

«Rien n’arrive facilement pour nous en deuxième demie, mais savez-vous quoi? Nous avons gagné, a affirmé Evans. Ce sont deux points pour nous et aucun pour eux. Une victoire, c’est une victoire. C’est plus facile de diriger à la suite d’une victoire.» 

Les Alouettes auront une lourde tâche jeudi prochain alors qu’ils accueilleront les Blue Bombers de Winnipeg, les doubles champions en titre de la coupe Grey qui sont toujours invaincus cette saison. 

Le réveil tardif 

La défensive des Alouettes pensait bien avoir donné le ton quand Tyrice Beverette a fait perdre le ballon à Tim White dès le troisième jeu offensif des Tiger-Cats, mais le centre de commande a changé la décision pour une passe incomplète.

Un retour de dégagement de 40 verges de Chandler Worthy a placé les Alouettes en bonne position sur le terrain et David Côté a ouvert le pointage en réussissant un placement de 16 verges en fin de premier quart.

Les Tiger-Cats ont répliqué au début du deuxième quart, par l’entremise de l’ancien joueur des Alouettes Matthew Shiltz. Ce dernier a effectué une course de 30 verges et il a complété trois passes pour des gains de 24 verges, mettant la table pour le court majeur au sol de Newman.

«Je ne peux pas mentir, ça donne un peu d’énergie, a indiqué Shiltz concernant le fait de jouer contre son ancienne équipe. Il ne faut pas laisser le moment être plus gros que ce qu’il est en réalité.»

Dès la série à l’attaque suivante, la troupe montréalaise est allée chercher deux premiers essais avant de s’arrêter à la ligne de 36 des Tiger-Cats. Côté a réduit l’écart à 7-6 à la suite d’un placement de 44 verges. 

En avance 10-6, les Tiger-Cats ont amorcé la deuxième demie en lion. Après avoir forcé leurs adversaires à dégager, Evans a lancé une passe de touché de 40 verges à Dunbar. 

L’attaque des Tiger-Cats a inscrit un autre majeur quelques minutes plus tard, quand elle a repris la possession. Evans a lancé une passe dans la zone des buts à Dunbar, qui a été victime d’obstruction par Rodney Randle fils. Le ballon a été placé à la ligne d’une verge et après une tentative de faufilade ratée de Newman, Jackson a porté la marque à 23-6 avant le converti de Seth Small. 

Les Alouettes ont donné des signes de vie avant la fin du troisième quart. Christophe Normand a réalisé un jeu truqué de 21 verges lors d’une feinte de botté de dégagement pour poursuivre l’attaque des siens. Sept jeux plus tard, Côté a réussi un placement de 17 verges.

La défensive montréalaise s’est aussitôt signalée. Dunbar a saisi une passe d’Evans, mais il a été solidement plaqué par Mike Jones et Marc-Antoine Dequoy a récupéré l’échappé. 

Harris a ensuite orchestré une belle série à l’attaque au cours de laquelle il a rejoint Lewis pour un jeu de 45 verges. Harris a couronné le tout en lançant une passe de touché de quatre verges à Mayala. Jeshrun Antwi a réduit l’écart à 24-17 lorsqu’il a franchi la ligne des buts lors du converti de deux points. 

Tyson Philpot, un des deux choix de première ronde des Oiseaux lors du dernier repêchage de la LCF, en a ensuite mis plein la vue en se faufilant à travers la défensive des Tiger-Cats pour enregistrer un retour de botté de dégagement de 58 verges. Son équipe n’a toutefois pas trouvé la zone des buts malgré la position favorable sur le terrain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires