Le quatrième trio du Lightning fait du dommage dans une victoire de 7-3

La Presse Canadienne
Le quatrième trio du Lightning fait du dommage dans une victoire de 7-3

TAMPA, Fla. — Le quatrième trio du Lightning a malmené les Maple Leafs de Toronto et la troupe de Tampa Bay a signé une convaincante victoire de 7-3, dimanche soir.

Pierre-Édouard Bellemare, Corey Perry et Pat Maroon ont non seulement inscrit un but chacun, mais ils ont dérangé les visiteurs grâce à leur intensité et leur acharnement.

Perry et Maroon, deux vétérans qui ont déjà gagné la coupe Stanley, ont également provoqué une pénalité aux Maple Leafs. Les arbitres ont offert huit avantages numériques au Lightning pendant la rencontre, dont un qui a profité à Perry.

«Nous n’avons pas performé au niveau requis, a déclaré l’entraîneur-chef des Maple Leafs, Sheldon Keefe. Le Lightning a joué à un niveau plus élevé que nous et il a été récompensé.»

Ross Colton à deux reprises, Steven Stamkos et Ondrej Palat, dans un filet désert, ont également fait mouche pour l’équipe floridienne, qui s’est ressaisie après avoir subi un revers de 5-2, vendredi soir. Andrei Vasilevskiy a repoussé 22 rondelles.

Le Lightning a créé l’égalité 2-2 dans cette série. Les deux formations retournent maintenant à Toronto pour y disputer le cinquième affrontement, mardi soir au Scotiabank Arena.

William Nylander a marqué deux buts et Jake Muzzin en a ajouté un pour les Maple Leafs, qui trônent — et de loin — au premier rang des équipes les plus punies depuis le début des séries.

«Nous avons fait un bon travail, dans l’ensemble de l’oeuvre, pour ne pas nous impliquer dans le jeu entre les coups de sifflet, a noté le capitaine des Maple Leafs, John Tavares. Mais les officiels appellent plus de pénalités à ce que nous avons été habitués par le passé.

«Un aspect auquel nous devrons nous adapter.»

Jack Campbell a amorcé la rencontre devant le filet des Torontois, mais il a été chassé après avoir permis cinq buts en 16 lancers. En relève, Erik Kallgren a été parfait devant neuf tirs.

Le match a bien mal commencé pour les Maple Leafs et le Lightning a ouvert le pointage dès la 60e seconde de jeu. Les visiteurs ont été embouteillés dans leur territoire et Stamkos a décoché un violent tir sur réception qui a trompé la vigilance de Campbell.

«Ils ont marqué dès le premier tir et ont dicté l’allure du match. Mais ce n’est qu’une partie», a lancé Campbell.

«Nous allons prendre des notes et être prêts pour la prochaine rencontre.»

Les Maple Leafs n’étaient pas au bout de leur peine, alors que le quatrième trio du Lightning s’est mis en marche.

Perry a récupéré une rondelle libre le long de la bande et il l’a envoyée derrière le filet. Muzzin l’a cependant fait bifurquer devant Campbell et Bellemare, qui passait par-là, a enfilé l’aiguille. Moins de trois minutes plus tard, Maroon a effectué une belle manoeuvre individuelle et il a sauté sur son propre retour de lancer pour porter la marque à 3-0.

Les hommes de Sheldon Keefe ont sans aucun doute tenté de se regrouper au premier entracte, mais ils ont été incapables de freiner l’élan de leurs adversaires, au deuxième vingt.

Le Lightning a pris la défensive des Maple Leafs à contrepied et Colton a eu de l’espace pour s’amener devant Campbell. Son tir a touché la mitaine du gardien, mais la rondelle a tout de même fait bouger les cordages. Un peu plus de deux minutes plus tard, lors d’une supériorité numérique, Perry a complété un tic-tac-toe orchestré par Brayden Point et Nikita Kucherov.

Nylander a bien voulu redonner espoir à sa troupe, faisant scintiller la lumière rouge en redirigeant un tir-passe d’Auston Matthews et en décochant un violent tir sur réception précis, mais ce fut trop peu, trop tard.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires