Le maire de St. Pete relance les pourparlers pour un nouveau stade de baseball

Curt Anderson, The Associated Press
Le maire de St. Pete relance les pourparlers pour un nouveau stade de baseball

ST. PETERSBURG, Fla. — Le maire de St. Petersburg a relancé les pourparlers au sujet du Tropicana Field, où les Rays de Tampa Bay disputent leurs matchs à domicile.  

Le maire Ken Welch a indiqué mercredi que les deux projets précédents pour le terrain de 348 000 mètres carrés situé au centre-ville ont été écartés. Un nouvel appel d’offres sera enclenché vers la mi-août. 

Welch, le premier maire noir de St. Petersburg, a déjà indiqué que le logement abordable, l’emploi et les Rays font partie de ses priorités. 

Il a ajouté que l’objectif est d’identifier un nouveau plan de revitalisation du secteur d’ici la fin de l’année. Le bail de location du Tropicana Field arrivera à échéance en 2027, et Welch a mentionné que le nouveau plan de développement du secteur devra inclure un stade de baseball. 

«Je ne crois pas que quelques mois supplémentaires pour atteindre notre objectif soient un délai déraisonnable, a dit le maire en conférence de presse près du Tropicana Field. Je crois que St. Petersburg est la meilleure option pour les Rays. Il faut nous assurer d’avoir le meilleur plan possible ici, en 2022.»

Les Rays évoluent au Tropicana Field depuis leur première saison dans les Ligues majeures, en 1998. Le stade est situé dans le secteur d’une ancienne raffinerie, où des entreprises et des maisons appartenant à des Noirs ont été rasées afin d’y ériger le stade et, auparavant, une autoroute. Welch a rappelé que son objectif était de redonner une partie de ce territoire à la communauté, où son père dirigeait une scierie il y a de nombreuses années. 

«Il faut rebâtir la communauté qui était ici et qui a été dispersée», a-t-il dit, en tenant dans sa main la poignée d’une hache provenant de l’entreprise de son père. 

Malgré leurs succès sur le terrain, les Rays ont constamment parmi les pires foules du Baseball majeur. L’équipe a songé à déménager, d’abord dans le secteur d’Ybor City à Tampa, mais a aussi étudié la possibilité d’une garde partagée entre St. Petersburg et Montréal — jusqu’à ce que les Ligues majeures tuent le projet dans l’oeuf. 

Les soumissionnaires précédents pour le projet — les entreprises immobilières ‘Sugar Hill et ‘Midtown Development’ — pourront de nouveau soumettre leur projet, a souligné Welch. L’ex-maire, Rick Kriseman, avait retenu le projet de Midtown avant de quitter son siège. 

Le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, a indiqué plus tôt ce mois-ci que les Rays et les Athletics d’Oakland doivent bientôt conclure des ententes pour la construction d’un nouveau stade. Si ces deux organisations n’y parviennent pas, alors elles pourraient devoir déménager. 

«C’est urgent, avec tout le respect que nous devons à Tampa, a confié Manfred lors d’une conférence de presse suivant une réunion des propriétaires. Il doit y avoir une entente dans le secteur de Tampa Bay avec les Rays.»

Welch a rappelé que le projet de revitalisation doit assurer la pérennité des Rays et, jusqu’à un certain point, rebâtir la communauté qui a été dissoute par les projets précédents.  

«Nous attendons depuis des décennies, a lancé le maire. L’enjeu du stade des Rays doit être résolu.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires