Le Lightning demeure confiant d’être sur la voie du succès malgré la défaite

Fred Goodall, The Associated Press
Le Lightning demeure confiant d’être sur la voie du succès malgré la défaite

TAMPA, Fla. — Trois participations consécutives à la finale de la Coupe Stanley, deux championnats et des efforts plus que louables, bien qu’ils n’aient pas porté fruit, pour essayer d’en ajouter un troisième.

Peu importe la façon d’énumérer ses réalisations, le Lightning de Tampa Bay vient de compléter un parcours des plus impressionnants. Par ailleurs, la direction du Lightning demeure très optimiste face à l’avenir, après être venue près de devenir la première formation en près de 40 ans à gagner la coupe Stanley lors de trois saisons consécutives.

Le revers en six matchs aux mains de l’Avalanche du Colorado en finale a été décevant. Toutefois, le noyau de joueurs qui a connu plus de succès en rondes éliminatoires que n’importe quelle équipe au fil de la dernière décennie est intact et s’attend à ce que le Lightning demeure un aspirant légitime aux grands honneurs la saison prochaine.

«La douleur est profonde. J’essaie de garder la tête haute, mais personne ne se rend à la finale de la Coupe Stanley pour ne pas gagner la coupe», a déclaré le directeur général du Lightning, Julien BriseBois, mardi.

«Vous atteignez la finale de la Coupe Stanley, pour ramener la coupe à la maison, surtout cette année lorsque nous avions la rare possibilité de gagner un troisième titre de suite.»

Le capitaine Steven Stamkos, le gardien Andrei Vasilevskiy, le défenseur Victor Hedman et les productifs attaquants que sont Nikita Kucherov et Brayden Point forment un noyau élite autour duquel BriseBois va continuer de bâtir.

«Je ne pense pas que nous avons terminé. (…) Nous sommes structurés pour former un club compétitif pendant un avenir prévisible, a affirmé BriseBois. Et j’espère que les étoiles s’aligneront à nouveau pour nous à un moment donné.»

Bien que les plus grandes vedettes de l’équipe ont déjà tous des contrats en vue de la prochaine saison, BriseBois fait face au défi d’essayer de garder trois joueurs importants — Ondrej Palat, Nick Paul et Jan Rutta — qui pourraient tous devenir des joueurs autonomes sans compensation.

Des négociations sont en cours avec les agents de chacun de ces joueurs, et Paul — obtenu des Sénateurs d’Ottawa à la date limite des transactions — a reconnu mardi qu’il aimerait demeurer avec le Lightning, après avoir vécu les séries éliminatoires de la LNH pour la première fois de sa carrière.

«C’est bien évident que j’aime ça ici», a affirmé Paul.

«Nous allons faire de notre mieux, a affirmé BriseBois. Tout ce que je sais, c’est que les trois aimeraient rester ici. Nous aimerions les garder.»

De son côté, Stamkos a tenu des propos qui rejoignaient ceux de son directeur général quant aux chances de réussites de l’équipe dans le futur.

«Ce noyau est ensemble. (…) Nous pouvons encore en faire plus», a noté le capitaine du Lightning.

La formation floridienne a participé à 71 parties éliminatoires au fil des 23 derniers mois — presque l’équivalent d’une saison complète — et le plus fort total par une seule et même équipe au fil de trois saisons de matchs des séries.

BriseBois et Stamkos estiment qu’il est difficile de déterminer si le fait d’avoir joué autant de matchs éliminatoires en si peu de temps a nui aux chances du Lightning de mériter un troisième titre.

Toutefois, ils ne perçoivent pas non plus cette expérience comme un obstacle potentiel à l’avenir.

«Ce furent trois longues et éprouvantes années, et maintenant, nous avons une autre courte entre-saison, a fait remarquer Stamkos. Mais j’ai confiance que ce groupe puisse prendre un peu de temps ici, refaire le plein et retourner au travail.»

Par ailleurs, le Lightning a révélé que Point, qui a raté 14 des 16 derniers matchs du Lightning à cause de ce qui avait été décrit comme une blessure au bas du corps, était en fait ennuyé par une déchirure du quadriceps droit. La blessure devrait être guérie à temps pour le début du prochain camp d’entraînement.

Point, le meilleur marqueur du Lightning pendant les deux derniers parcours éliminatoires, connaissait encore une fois d’excellentes séries lorsqu’il s’est blessé lors du septième match de la série de premier tour contre les Maple Leafs de Toronto.

Point n’a pas joué pendant les deux rondes suivantes, a participé aux deux premières parties de la finale, et manqué les quatre dernières rencontres.

Kucherov, Anthony Cirelli, Corey Perry, Brandon Hagel et Pierre-Édouard Bellemare font partie du groupe de joueurs du Lightning à avoir joué malgré des blessures importantes qui les auraient probablement forcés à rater des matchs du calendrier régulier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires