Le Canadien vient à bout des Devils 7-4 et atteint le plateau des 20 victoires

La Presse Canadienne
Le Canadien vient à bout des Devils 7-4 et atteint le plateau des 20 victoires

MONTRÉAL — Les acteurs de soutien se sont signalés dans la victoire de 7-4 du Canadien de Montréal contre les Devils du New Jersey, jeudi soir, lui permettant du même coup d’atteindre le plateau des 20 victoires cette saison. 

En plus de Nick Suzuki et Cole Caufield, Jake Evans, Joel Armia, Chris Wideman, Christian Dvorak et Kale Clague ont touché la cible pour le Canadien (20-40-11), qui a rebondi après s’être incliné 6-3 devant les Sénateurs d’Ottawa mardi soir au Centre Bell. Clague, Wideman et Brendan Gallagher ont aussi ajouté deux aides chacun à leur fiche.

L’entraîneur-chef par intérim Martin St-Louis a rendu hommage à Wideman après la partie, pour son professionnalisme et sa ténacité. Après tout, Wideman avait été laissé de côté lors des deux matchs précédents afin d’offrir du temps de jeu aux jeunes espoirs de l’organisation. 

«’Wide’ c’est un super de bon pro. C’est un super bon joueur de hockey et un gars très apprécié dans la chambre. (…) C’est un gars d’équipe, et ça prend ça dans toutes les équipes: des gars qui pensent davantage au logo sur l’avant du chandail qu’au nom à l’arrière. ‘Wide’, c’est ça», a dit St-Louis en visioconférence au sujet de son vétéran âgé de 32 ans. 

St-Louis a cependant convenu qu’il n’avait pas apprécié la performance d’ensemble de ses ouailles. Loin de là. 

«Est-ce que j’aime mieux gagner un match 2-1 ou 7-4? Ça dépend du genre de match. Tu peux gagner un match 2-1 et avoir beaucoup de chances de marquer, et tu peux gagner un match 7-4 et ne pas avoir accordé beaucoup de chances — l’autre équipe a juste été plus opportuniste que toi. Ça dépend. Il faut être honnête envers notre performance, et en deuxième période nous n’étions tout simplement pas là», a déclaré St-Louis.

Tomas Tatar, A.J. Greer, Ty Smith et Jesper Bratt ont riposté pour les Devils (24-41-6), qui ont encaissé une cinquième défaite consécutive. 

Il s’agissait du troisième match entre les deux équipes cette saison, et les Devils avaient remporté les deux premiers. De plus, c’était la première fois que le Tricolore l’emportait en temps réglementaire au New Jersey depuis le 20 janvier 2017. 

Le vétéran Jake Allen a effectué un cinquième départ d’affilée devant la cage du Tricolore, et il a repoussé un total de 33 tirs.

Pour leur part, les Devils ont envoyé dans la mêlée l’ex-gardien du CH, Andrew Hammond. Le «Hamburglar» a connu une soirée difficile et terminé la soirée avec 13 arrêts. Nico Daws s’est amené en renfort tôt en troisième période et a repoussé six lancers supplémentaires. 

Le Bleu-blanc-rouge se rendra maintenant à Toronto en prévision de son match de samedi soir contre les Maple Leafs. 

Il est à noter que trois changements avaient été apportés à la formation du Canadien en vue de ce match. L’attaquant Tyler Pitlick ainsi que les défenseurs Clague et Wideman étaient en uniforme, à la place de l’attaquant Paul Byron et des défenseurs Justin Barron et Jordan Harris. 

Byron et Barron — qui a inscrit son premier but en carrière dans la LNH lors du dernier match face aux Sénateurs — sont demeurés à Montréal, alors que Harris a accompagné l’équipe au New Jersey. 

Un départ explosif

Les deux équipes ont offert un début de match pour le moins explosif, alors qu’elles ont échangé trois filets en l’espace de seulement 2:36 en première période. 

Suzuki a d’abord ouvert la marque en déjouant Hammond d’un tir des poignets précis, à 4:35. Puis, Evans a doublé l’avance des siens d’un puissant lancer frappé dans la lucarne, au-dessus du gant du gardien des Devils. Il s’agissait de son 10e but de la campagne. 

L’ex-joueur du Canadien, Tatar, a ensuite rétréci l’écart à 2-1 à 7:11, mais Caufield — encore lui! — a couronné la poussée offensive des visiteurs en première période en déjouant Hammond d’un tir des poignets précis alors qu’il était en échappée, avec 6:16 à écouler au cadran. Il s’agissait de son troisième but en autant de matchs, et de son 17e au total en 2021-22.     Allen s’est ensuite signalé à quelques reprises en période médiane afin de maintenir l’écart à 3-1, notamment en frustrant Janne Kuokkanen lors d’une échappée partielle. 

Cependant, comme ce fut le cas au premier vingt, les équipes ont échangé un filet chacune en l’espace de 1:20. Greer a d’abord profité d’un rebond favorable en contournant le filet d’Allen pour faire scintiller la lumière rouge, puis Armia a trompé la vigilance de Hammond d’un tir précis. C’était le quatrième but du Canadien en 14 lancers. 

Les choses ne se sont guère améliorées pour Hammond en début de troisième période. Wideman, puis Dvorak l’ont déjoué en l’espace de 15 secondes en début d’engagement pour le chasser du match. Daws s’est amené en relève et a complété la partie. 

Par la suite, Smith et Bratt ont réduit l’écart à 6-4, mais Clague a complété la marque pour le Canadien. 

Échos de vestiaire

Chris Wideman a connu son premier match de trois points en carrière dans la LNH, après avoir été laissé de côté lors des deux matchs précédents. Il n’en voulait pas à l’entraîneur-chef par intérim Martin St-Louis d’avoir pris cette décision. 

«Je suis chanceux, et très reconnaissant, de pouvoir être ici en ce moment et d’obtenir cette opportunité. Je payais mes propres bâtons au même moment l’an dernier. J’apprécie la chance de faire partie de cette équipe, et c’est spécial chaque fois que je suis dans la formation partante. J’ai donc fait une réinitialisation, je me suis contenté de faire mon boulot et j’ai contribué aux succès de l’équipe.»

Nick Suzuki ne croyait pas que son ex-coéquipier, Andrew Hammond, ait été aussi mauvais que certains le croient devant le filet des Devils. 

«J’ai marqué lors d’une descente à trois-contre-deux, puis Cole en échappée et Jake (Evans) sur un tir voilé. Je ne crois pas qu’il (Hammond) ait été aussi mauvais que ça; nous avons simplement été chanceux que la rondelle pénètre dans le filet. Et nous n’avons pas très bien joué, nous non plus.»

Jake Evans a salué le travail du gardien Jake Allen, qui a signé sa neuvième victoire de la campagne.

«Il a de nouveau été excellent. Depuis qu’il a effectué son retour au jeu, il a été notre point d’ancrage. Nous avons connu un bon début de match, puis nous nous sommes un peu relâchés, mais il (Allen) a préservé l’avance. Puis, en troisième, nous avons réalisé que nous étions chanceux de mener et avons tenté de l’aider davantage.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires