L’Avalanche à une victoire du deuxième tour grâce à un gain de 7-3 face aux Predators

Teresa M. Walker, The Associated Press
L’Avalanche à une victoire du deuxième tour grâce à un gain de 7-3 face aux Predators

NASHVILLE — L’Avalanche du Colorado a perdu les services de son gardien Darcy Kuemper en fin de première période, samedi, mais grâce à la force de son avantage numérique, c’est tout ce qu’elle a perdu dans le troisième match de sa série contre les Predators de Nashville.

Gabriel Landeskog a fait mouche deux fois en deuxième période pour aider l’Avalanche à vaincre les Predators 7-3 et à s’approcher à une victoire du second tour des séries éliminatoires.

Landeskog a aussi récolté deux mentions d’aide, tandis que Nazem Kadri et Devon Toews ont tous deux amassé un but et une aide.

Nathan MacKinnon et l’ancien du Canadien Artturi Lehkonen ont touché la cible en avantage numérique pour l’Avalanche, qui a profité de quatre de ses cinq occasions en supériorité numérique.

«J’aime beaucoup l’allure de notre avantage numérique depuis le début de cette série, a mentionné l’entraîneur-chef de l’Avalanche, Jared Bednar. Ce soir, nous avons bien profité de nos chances de marquer. Des fois, c’est aussi simple que ça.»

Valeri Nichushkin a complété la marque dans un filet désert avec 2:46 à jouer en troisième période pour assurer la troisième victoire en autant de matchs de son équipe. Les Predators avaient retiré Connor Ingram au profit d’un sixième patineur avec plus de quatre minutes à écouler.

Le gardien de l’Avalanche Darcy Kuemper s’est blessé dans la dernière minute de jeu du premier vingt, lorsqu’un bâton l’a atteint près d’un oeil. Le portier a immédiatement retiré son masque et s’est jeté au sol, visiblement en douleur. Il a ensuite retraité au vestiaire en apposant une serviette sur son visage.

«Je ne sais pas exactement comment ça s’est passé ou comment le bâton s’est retrouvé là, a indiqué Bednar. Je crois que c’est seulement malheureux et malchanceux.»

L’entraîneur a indiqué après la rencontre que son gardien se sentait mieux, même s’il n’est pas revenu dans le match. Kuemper sera soumis à d’autres examens médicaux.

«Quand nous sommes retournés sur la glace pour la deuxième, l’information que nous avions est que ce n’était pas trop sérieux, a précisé Bednar. C’était assez pour qu’il ne puisse pas revenir dans le match, mais au moins il est en mesure de voir et les signes que nous avons sont positifs.»

Venu en relève, Pavel Francouz a effectué 18 arrêts à sa septième participation à un match de séries éliminatoires en carrière.

Matt Duchene, Eeli Tolvanen et le capitaine Roman Josi ont assuré la réplique pour les Predators, qui accusent un retard de 0-3 dans une série pour la première fois de leur histoire.

L’équipe devra l’emporter lors du quatrième duel, lundi soir, si elle veut éviter un premier balayage en 15 participations au tournoi printanier.

«Il faut en gagner une, a affirmé l’entraîneur-chef des Predators, John Hynes. Dans cette situation, notre groupe devra être persévérant. Nous ne sommes pas éliminés tant que nous n’en perdons pas quatre.»

L’Avalanche a dominé cette série depuis le début, avec un pointage combiné de 16-6. La formation du Colorado a aussi eu l’avantage au chapitre des tirs, à 137-81.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires