Jordan Kyrou inscrit un but spectaculaire et les Blues défont le Wild 5-2

La Presse Canadienne

SAINT-LOUIS — Le gardien Jordan Binnington n’a pas perdu une minute de sommeil lorsque l’entraîneur-chef des Blues de St. Louis, Craig Berube, l’a informé qu’il allait obtenir son premier départ des séries, dimanche.

«C’est toujours la même chose, il ne me donne pas vraiment de réaction», a indiqué Berube.

Binnington a plutôt laissé son jeu parler.

Binnington a réalisé 28 arrêts et les Blues ont tenu le coup pour vaincre le Wild du Minnesota 5-2.

Jordan Kyrou a inscrit deux buts, dont un spectaculaire, et les Blues ont créé l’égalité 2-2 dans cette série, qui se transporte maintenant au Minnesota. Le cinquième affrontement aura lieu mardi soir. 

Le deuxième but du match de Kyrou, et le troisième des Blues, a été inscrit à la suite d’un revirement en territoire du Wild, en deuxième période. L’attaquant de 24 ans a accepté une passe de Ryan O’Reilly et il s’est passé la rondelle entre les jambes avant de toucher la cible du revers. 

La troupe de St. Louis a vu le Wild réduire l’écart à 3-2 au troisième engagement, mais David Perron a permis à son équipe de se distancer en marquant dans un filet désert. 

Perron a conclu le match avec deux buts et une aide alors que O’Reilly a récolté un but et deux mentions d’assistance.

Kirill Kaprizov et Matt Boldy ont fait mouche pour le Wild, qui a vu Marc-André Fleury allouer quatre buts en 33 lancers.

Binnington, qui a perdu ses neuf derniers derniers départs en séries, a remporté un premier match éliminatoire depuis le septième affrontement de la finale de la Coupe Stanley de 2019. Il a stoppé un tir à bout portant de Kaprizov, tard en deuxième période, et il s’est dressé devant Mats Zuccarello, lors d’une montée à deux contre un, à mi-chemin au troisième engagement.

«Je me sentais préparé. Je me sentais très bien», a observé le gardien des Blues.

Ville Husso avait supplanté Binnington, mais il a accordé neuf buts en 59 lancers lors des deux derniers duels contre le Wild.

«Tu dois être prêt à toute éventualité, a expliqué Binnington. Nous devons nous concentrer sur notre travail, peu importe ce qu’il est lors d’un match.»

Alors que les deux équipes étaient à égalité 1-1, Perron a donné les devants aux Blues lorsque son tir s’est faufilé entre les jambières de Fleury. L’attaquant du Wild Marcus Foligno a tenté d’empêcher la rondelle de traverser la ligne rouge, mais il l’a envoyée sur son gardien et finalement au fond du filet. 

Kyrou n’a mis que 54 secondes avant d’accentuer l’avance à 3-1. Il s’est défait du défenseur du Wild Matt Dumba, l’auteur du revirement, et il a logé le disque derrière Fleury, qui s’était déplacé à sa droite.

«Évidemment, nous voulions sortir fort, a déclaré Kyrou. Nous l’avons fait aujourd’hui et nous devrions le faire tout au long de la série.»

À 2:39 du troisième tiers, Boldy a réduit l’écart à 3-2 à la suite d’une mêlée devant le filet de Binnington. Perron et O’Reilly ont complété le pointage pour les Blues. 

«C’est le Wild du Minnesota en entier qui n’a pas trouvé son jeu assez rapidement, a affirmé l’entraîneur-chef Dean Evason. Nous l’avons fait en troisième période, mais c’était un peu trop tard.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires