J.T. Miller accumule quatre points et les Canucks battent le Canadien 5-3

La Presse Canadienne
J.T. Miller accumule quatre points et les Canucks battent le Canadien 5-3

VANCOUVER — Le Canadien peut tirer du positif de son voyage de cinq rencontres, même s’il a pris fin avec une défaite, mercredi au Rogers Arena.

Les étoiles J.T. Miller et Elias Pettersson ont marqué en troisième période et les Canucks de Vancouver ont vaincu le Canadien de Montréal 5-3.

Miller a également amassé trois aides pour les Canucks, qui ont dû travailler fort pour venir à bout du Tricolore. Ils ont notamment profité de deux buts en avantage numérique pour s’imposer.

«Je dirais qu’en première période, nous avons fait beaucoup d’erreurs. Nous avions de bonnes idées, mais l’exécution était mauvaise, a analysé l’entraîneur-chef par intérim du Canadien, Martin St-Louis. Nous en sommes sortis avec un score de 1-1. 

«Nous avons été meilleurs en deuxième. En troisième, nous avons eu une chance dans un match contre une très bonne équipe. Les choses n’ont juste pas tourné en notre faveur ce soir.»

Le Canadien a ainsi conclu son voyage de cinq rencontres avec une fiche de 3-2-0. Il a maintenant une fiche de 7-5-0 depuis que St-Louis a remplacé Dominique Ducharme derrière le banc.

«Si l’on regarde dans l’ensemble, ç’a été un bon voyage pour l’équipe, a reconnu St-Louis. Pour moi aussi, de pouvoir passer du temps avec mon personnel, d’apprendre à se connaître, c’est très positif.»

Artturi Lehkonen a amassé deux buts et une aide, tandis que Rem Pitlick a été crédité d’un but et deux aides pour le Canadien (15-35-7). Samuel Montembeault a repoussé 28 tirs.

Lehkonen a maintenant inscrit six buts à ses cinq derniers matchs.

«Il est toujours autour du filet et il joue de la bonne manière sur l’ensemble de la patinoire. Il profite de ses chances présentement et je suis content pour lui», a dit St-Louis au sujet du Finlandais âgé de 26 ans.

Travis Hamonic, Brock Boeser et Bo Horvat, dans un filet désert, ont marqué les autres buts des Canucks (29-23-6), qui ont gagné six de leurs sept derniers matchs. Thatcher Demko a effectué 22 arrêts.

Les attaquants Jake Evans et Paul Byron étaient de retour au jeu pour le Canadien après avoir raté respectivement un et quatre matchs en raison de blessures au haut du corps. Michael Pezzetta et Mathieu Perreault ont été laissés de côté.

Le Canadien disputera deux matchs ce week-end. Il accueillera le Kraken de Seattle samedi, avant de rendre visite aux Flyers de Philadelphie dimanche.

Par ailleurs, le Tricolore a annoncé mercredi après-midi que le défenseur Corey Schueneman a été cédé au Rocket de Laval.

Les Canucks à l’arraché

Le Canadien a obtenu la première belle occasion de marquer après un peu plus de deux minutes de jeu, mais Evans a été incapable de faire dévier la remise de Ben Chiarot dans l’ouverture.

Lehkonen a inscrit son premier but de la soirée après 12:41 de jeu. Il a profité d’une remise de Pitlick lors d’une attaque à deux contre un pour surprendre Demko.

Les Canucks ont répliqué 54 secondes plus tard, au terme d’une longue séquence dans le territoire du Tricolore. Hamonic a déjoué Montembeault grâce à un long tir, qui s’est faufilé à travers la circulation.

Montembeault s’est signalé tôt en deuxième période, frustrant Boeser lors d’une attaque en surnombre.

Le gardien du Canadien a aussi été alerte contre Elias Pettersson, Quinn Hughes et Alex Chiasson lors d’un avantage numérique des Canucks.

De son côté, Demko s’est signalé en frustrant Joel Armia avec la mitaine sur un tir à bout portant.

Boeser a donné les devants aux Canucks en avantage numérique à 10:34 du deuxième vingt. Il a pu s’y prendre à deux reprises pour battre Montembeault d’un angle restreint.

Lehkonen a répliqué à 14:22, profitant d’une autre mise en scène de Pitlick.

Montembeault a réussi un autre arrêt spectaculaire aux dépens de Connor Garland avant la fin du deuxième engagement, avant de jouer de chances quelques minutes plus tard, quand la déviation de Juho Lammikko a atteint le poteau.

Miller a vite placé les Canucks en avant pour de bon en troisième période, déjouant Montembeault après 3:44 de jeu après avoir volé la rondelle à Jeff Petry en zone neutre.

Pettersson a ensuite porté un dur coup au Canadien en marquant en avantage numérique à 8:53 du dernier tiers.

Pitlick a réduit l’écart avec 4:25 à faire en troisième période, alors que Montembeault avait déjà été remplacé par un attaquant supplémentaire. Cependant, Horvat a fait mouche dans un filet désert avec 57 secondes à faire et les Canucks ont eu le dernier mot.

Échos de vestiaire

Artturi Lehkonen n’avait pas de raison particulière à offrir pour expliquer ses récents succès offensifs.

«Je crois que j’ai toujours obtenu des occasions de marquer. Parfois ça ne rentre pas. Ces temps-ci, ça rentre.»

Samuel Montembeault a souligné le travail des Canucks.

«Ils ont joué un bon match intense et ne nous ont pas donné beaucoup d’espace. Ils ont réussi à créer des chances. Nous avons travaillé fort pour rivaliser avec eux. Au final, ç’a été un match serré.»

Rem Pitlick croit que Jake Evans, Artturi Lehkonen et lui complètent un bon trio.

«Nous avons tous une certaine hargne dans notre jeu et nous comprenons bien les concepts enseignés par Martin (St-Louis). Il parle beaucoup de savoir quand garder la rondelle et quand y aller d’un jeu simple. Je pense que notre trio comprend bien ce concept.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires