Fernando Tatis fils des Padres de San Diego écope une suspension de 80 matchs

La Presse Canadienne

NEW YORK — L’arrêt-court des Padres de San Diego Fernando Tatis fils, l’une des vedettes montantes les plus en vue du baseball majeur, a été suspendu pour une durée de 80 matchs, vendredi, à la suite d’un test positif à une substance visant à améliorer les performances.

La sanction imposée par les autorités du Baseball majeur entre en vigueur immédiatement, ce qui signifie que Tatis fils ne pourra pas jouer dans les Ligues majeures cette année. Il ratera les 48 matchs de saison régulière restants et les 32 premiers de la prochaine campagne.

Âgé de 23 ans, Tatis fils a été un joueur étoile la saison dernière après avoir mené la Ligue nationale avec 42 circuits. Spectaculaire au bâton et en défensive, Tatis fils n’avait toujours pas joué cette saison, à la suite d’une fracture au poignet gauche, survenue pendant le camp d’entraînement.

Selon le Baseball majeur, Tatis fils a subi un contrôle positif au Clostébol, une substance qui vise à améliorer les performances.

«Il s’avère que j’ai pris par inadvertance un médicament pour traiter la teigne contenant du Clostébol», a mentionné Tatis dans un communiqué publié par l’Association des joueurs. «J’aurais dû utiliser les ressources disponibles pour m’assurer qu’il n’y avait aucune substance proscrite dans ce que j’ai pris. Ce que je n’ai pas réussi à faire.»

«Je n’ai aucune excuse pour mon erreur, et je ne ferais jamais rien pour tricher ou manquer de respect à ce sport que j’aime, a-t-il déclaré. Je suis complètement dévasté.»

Freddy Galvis et Dee Gordon font partie des joueurs de Ligues majeures précédemment suspendus pour avoir utilisé du Clostébol, un stéroïde anabolisant pouvant être utilisé à des fins ophtalmologiques et dermatologiques. Il est également interdit par l’Agence mondiale antidopage et la fondeuse Therese Johaug, une médaillée d’or olympique, a été suspendue en 2016 après avoir été testée positive.

Tatis figurait sur la liste des blessés cette saison après s’être cassé le poignet gauche à la mi-mars.

Il avait récemment entrepris un programme de rééducation avec le club-école des Padres au niveau AA, et la formation californienne, qui aspire à une qualification aux séries éliminatoires, espérait que Tatis fils puisse revenir et augmenter ses chances durant le dernier droit du calendrier.

«Nous avons été surpris et extrêmement déçus d’apprendre que Fernando Tatis fils a subi un test positif à une substance visant à améliorer les performances, en violation du programme conjoint de prévention et de traitement des drogues du Baseball majeur et, subséquemment, écopé une suspension de 80 matchs sans salaire», ont déclaré les dirigeants des Padres, dans un communiqué.

«Nous appuyons totalement le programme et nous avons espoir que Fernando apprendra de cette expérience.»

Plus tôt en août, les Padres ont fait l’acquisition du voltigeur étoile Juan Soto pour accroître leurs chances de connaître de longues séries éliminatoires. Dans leur quête d’une première Série mondiale, les Padres espéraient qu’un rôle des frappeurs incluant Soto, Tatis fils et Manny Machado leur donnerait une meilleure chance de réaliser cet objectif — maintenant ils tenteront de le faire sans un rouage clé de l’équipe.

La pénalité coûtera près de 2,9 millions $ à Tatis.

«Il n’y a nulle part autre au monde où je souhaiterais être que sur le terrain avec mes coéquipiers, a mentionné Tatis. Après avoir porté la décision en appel, initialement, j’ai réalisé que mon erreur a mené à la conséquence et pour cette raison j’ai décidé de commencer à servir ma suspension immédiatement. J’ai hâte de rejoindre mes coéquipiers sur le terrain en 2023.»

La sanction a été annoncée quelques instants avant l’affrontement entre les Padres et les Nationals, à Washington. Le club de la Californie a entamé la journée avec un dossier de 63-51, occupant le dernier rang des équipes repêchées de la Nationale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires