Spectacles extérieurs: DansEncore fait le plein de nouveautés

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Spectacles extérieurs: DansEncore fait le plein de nouveautés
Pour la première fois, DansEncore tiendra une parade en lumière. (Photo : courtoisie)

Pour sa 25e édition, le Festival international DansEncore compte en mettre plein la vue avec ses activités extérieures, concentrées les 7 et 8 juin. Les festivités extérieures seront d’ailleurs lancées dès le vendredi soir avec la tenue, entre autres, d’une toute première parade en lumière.

Cette parade débutera près du Centre d’événements et de congrès interactifs (CECi) avant d’ensuite arpenter les rues Bonaventure, Royale et Des Forges. La parade prendra fin au parc portuaire, près de la grande scène extérieure, où la compagnie cubaine Rakatan offrira une prestation avec des effets pyrotechniques.

Pour marquer le coup, 25 événements et attraits touristiques majeurs de la Mauricie prendront part à la parade.

On y verra les équipes du FestiVoix, du Grand Prix de Trois-Rivières, du Musée POP, du Festival Western de St-Tite, de la Cité de l’Énergie, des Délices d’automne, de l’Exposition agricole de Trois-Rivières, l’Amphithéâtre Cogeco, le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Culture Trois-Rivières, le Musée des Ursulines, la Classique internationale de canots de la Mauricie, la Biennale internationale d’estampe contemporaine, la Galerie d’art du Parc, le Festival international de la poésie, le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville, la Biennale nationale de sculpture contemporaine, le Musée Pierre-Boucher, le Défi hors-piste, le Festival celtique et le Musée Père Frédéric-Janssoone.

L’équipe de DansEncore travaille sur ce concept depuis près de deux ans et a bénéficié d’un soutien financier du Fonds d’aide au rayonnement des régions pour organiser l’activité.

«Cette parade se veut une vitrine pour les événements de la région. Il n’y aura pas nécessairement de danse. On verra entre autres des échassiers lumineux et chaque événement sera représenté à sa façon. Certains auront des chars allégoriques, d’autres non. Notre rôle, c’Est de faire ne sorte que tous les participants ressortent et de faire quelque chose d’intéressant sur le plan esthétique. On veut que ce soit agréable autant pour les participants que pour le public. L’objectif, c’est de faire un lancement de la saison touristique et d’attirer les gens au centre-ville», explique Claire Mayer, directrice générale et artistique du Festival international DansEncore.

Pour la directrice générale de Tourisme Mauricie, Geneviève Boivin, cette parade constitue une belle façon de faire rayonner la Mauricie. «Ce projet s’inscrit dans une volonté de rassembler des grands événements de la région en vue de lancer la saison estivale. C’était donc tout naturel pour notre organisation de supporter ce projet qui permet à la Mauricie touristique de s’unir. Gageons que cette parade fera émerger des histoires étonnantes», commente-t-elle.

Si l’expérience s’avère concluante et que les gens embarquent dans le concept, Claire Mayer aimerait bien que cette parade revienne chaque année, si le financement est aussi au rendez-vous.

Le 9e symphonie, 10 ans plus tard

Par ailleurs, les festivaliers pourront retrouver, en primeur, les danseurs de ProArteDanza présenter leur prestation inspirée par le quatrième mouvement de la 9e Symphonie de Beethoven, L’Hymne à la joie. Il s’agit d’une belle occasion de boucler la boucle puisque la compagnie était venue présenter son interprétation du premier mouvement de la 9e Symphonie à DansEncore il y a 10 ans, à partir d’une idée de Claire Mayer.

«Ils ont fait le premier mouvement pour le 15e anniversaire de DansEncore. Ils ont ensuite fait le deuxième et le troisième mouvement, tous deux présentés à Toronto. Il leur restait à présenter le quatrième. J’en ai parlé à Roberto [Campanella, co-directeur artistique de ProArteDanza] et il a accepté de venir nous le présenter ici, un an plus tôt que prévu», souligne Mme Mayer.

Cette création fusionnera la danse contemporaine et la danse classique. Un feu d’artifice viendra clôturer la prestation présentée sur la grande scène du parc portuaire. Si le feu d’artifice sera moins long que celui du Grand Prix de Trois-Rivières, l’équipe de DansEncore affirme qu’il sera cependant comparable en termes d’ampleur.

Et d’autres activités

Aussi au programme de la fin de semaine: deux défilés avec la troupe Aainjaa, toujours très populaire, sur la rue des Forges et des animations, le traditionnel Méga Party Zumba avec Ricardo Marmitte, une seconde animation zumba et les spectacles in situ de Frictions et d’Aainjaa sur la place DanseEncore, au parc Champlain.

Rappelons que l’accès aux activités extérieures est gratuit. Quant aux spectacles en salle, il reste encore des billets pour le souper-spectacle du jeudi et pour le Gala du vendredi soir.

Le Festival international DansEncore se déroulera du 6 au 9 juin. La programmation complète est disponible au dansencore.ca.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de