Son besoin d’efficacité la pousse vers l’entrepreneuriat

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Son besoin d’efficacité la pousse vers l’entrepreneuriat
Caroline Marceau, fondatrice et présidente d’Elenco. (Photo : courtoisie)

Il y a quatre ans, Caroline Marceau a imaginé et développé un système simplifiant la gestion des appels d’offres et des soumissions dans le domaine de la construction. La plateforme Elenco comprend à ce jour 36 000 sous-traitants dans plus de 260 métiers à travers le Québec.

Elenco, c’est un logiciel expert qui permet aux entrepreneurs de la construction de gérer leurs appels d’offres et soumissions en quelques minutes, en plus d’élargir la banque de soumissionnaires accessibles. L’objectif premier est de sauver du temps.

«Je suis estimatrice en construction de formation et je sais à quel point on peut perdre un temps fou à chercher des sous-traitants et à gérer des envois individuels de demandes de prix par courriel. Pour un seul projet, ça peut prendre des journées entières», fait remarquer Mme Marceau.

Devant ce besoin d’efficacité, elle a fondé Elenco. «J’ai toujours eu le désir d’avoir une entreprise, confie-t-elle. C’était en moi depuis très longtemps, mais quand je suis sortie de l’école, j’étais jeune et je n’avais pas d’expérience. J’ai donc décidé de travailler comme employée pendant quelques années, en ayant toujours en tête que j’allais un jour avoir mon entreprise.»

«Dans les emplois que j’ai occupés, j’ai toujours été une intrapreneure, poursuit-elle. J’avais des idées pour développer les entreprises dans lesquelles je travaillais et je faisais des projets en ce sens.»

Vers 2015-2016, elle est partie de Québec pour s’installer à Trois-Rivières. «Je suis arrivée ici dans un moment où la construction était au ralenti. Je me suis cherchée un peu, puis, en parlant avec une amie, j’ai su exactement ce que je voulais faire, raconte Mme Marceau. Mon projet d’entreprise s’est concrétisé. J’ai pensé à tout le système d’Elenco et je me suis lancée.»

Pendant 15 mois, elle a travaillé sans relâche à bâtir et à commercialiser son projet. Au tout début, elle a même ajouté, un à un, 32 000 sous-traitants dans le système. Un vrai travail de moine!

Des clients partout au Québec

Ses efforts et sa détermination ont porté fruit. Le répertoire comprend maintenant 36 000 sous-traitants pour aider les entrepreneurs dans la recherche de professionnels pour des projets de construction industrielle, commerciale et institutionnelle. Son entreprise a des clients aux quatre coins du Québec.

«Ça fonctionne par abonnements mensuels, précise Mme Marceau. Le prix varie selon le nombre de projets que fait la personne qui utilise le système. Ça permet de diviser par 10 le temps de gestion pour trouver des sous-traitants. Ça permet aussi d’avoir accès à beaucoup plus de sous-traitants. Au lieu de les chercher un à un, ils sont tous regroupés au même endroit.»

Faire sa place

Maintenant à la tête de son entreprise, Caroline Marceau regarde avec fierté le chemin parcouru. Ambassadrice de l’entrepreneuriat au féminin, elle a dû mettre les bouchées doubles pour faire sa place dans un milieu composé majoritairement d’hommes.

«On parle de plus en plus de l’entrepreneuriat chez les femmes et c’est quelque chose qui me tient à cœur, dit-elle. En tant qu’employée, j’ai dû travailler très fort pour faire valoir mes compétences. Je l’ai remarqué dans tous mes emplois. D’emblée, on attendait de moi que je fasse mes preuves, beaucoup plus que mes collègues masculins. La différence était visible.»

«En tant qu’entrepreneure, j’ai eu beaucoup moins de difficultés à faire ma place. J’ai été appuyée de plusieurs façons, notamment par le réseau Femmessor. J’encourage les femmes à foncer et à se faire confiance. C’est ensemble qu’on va changer les perceptions», conclut la fondatrice et présidente d’Elenco.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires