Santé mentale : un projet-pilote pour les entrepreneurs trifluviens

Par Rédaction Hebdo Journal
Santé mentale : un projet-pilote pour les entrepreneurs trifluviens
(Photo : Deposit)

Innovation et Développement économique (IDÉ) Trois-Rivières et la Clinique de santé M s’associent dans un projet-pilote visant à donner accès en moins de 24 heures à un professionnel de la santé aux propriétaires d’entreprises trifluviennes vivant avec une problématique de santé mentale.

Selon leur besoin, ils pourront consulter sans frais un infirmier clinicien, un infirmier praticien spécialisé en soins de première ligne ou un médecin, souvent le jour même. Ce service est entièrement confidentiel et géré par l’équipe de la Clinique de santé M. Deux rencontres sont couvertes pour chaque entrepreneur.

«Depuis le début de la pandémie, la santé mentale de la population en général est mise à rude épreuve. Pour les entrepreneurs, c’est encore pire. Le nombre de personnes en détresse psychologique, qui souffrent d’insomnie, d’anxiété, de stress, d’irritabilité ou d’épuisement professionnel est en nombre croissant. Certains problèmes de dépendances ont également débuté. Il est impératif que les gens consultent rapidement afin d’éviter que les symptômes ne deviennent plus lourds», explique le président de la Clinique de santé M.,  Nicolas Marchand.

Prendre des décisions difficiles et gérer les risques fait partie du quotidien des entrepreneurs, mais la situation actuelle est loin d’être normale, ajoute le directeur général d’IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly.

«Actuellement, je n’aimerais pas être dans les souliers d’un propriétaire de restaurant ou de bar, par exemple. Ces gens-là vivent des pressions financières énormes et n’ont aucun contrôle sur ce qui se passe. Pourtant, nous devons compter sur tous nos entrepreneurs pour la relance, donc c’est important aussi de s’occuper de leur santé mentale », affirme-t-il.

Ce projet-pilote est complémentaire à l’offre de services déployée par le CIUSSS-MCQ. Il est suggéré aux entrepreneurs de communiquer d’abord avec leur médecin de famille, quand c’est possible.

Pour en savoir plus sur ce projet-pilote :  https://www.idetr.com/fr/mesures-economiques-coronavirus/sante-mentale

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires