Salon du livre: plus de 150 activités au programme

Salon du livre: plus de 150 activités au programme

Julie Brosseau, directrice générale du Salon du livre de Trois-Rivières.

Crédit photo : (Photo Marie-Eve Alarie)

LITTÉRATURE. Le Salon du livre de Trois-Rivières présentera plus de 150 activités durant les quatre jours de l’événement, du 22 au 25 mars.

Tables rondes, entrevues, spectacles pour enfants, pub-quiz littéraire, activités hors les murs et plusieurs autres animations figurent à l’horaire.

Le président d’honneur, Alexandre Jardin, prendra d’ailleurs part à plusieurs de ces activités. Il animera notamment une classe de maître et présentera une dictée textée, dans le cadre des Journées internationales de la Francophonie en Mauricie. Cet événement se tiendra simultanément sur trois continents grâce à une retransmission en direct sur Facebook.

Le suspense, la chick-lit, le rôle discret du proche aidant, la maladie de parkinson, l’attachement à la langue française et l’art d’écrire pour les adolescents seront quelques-uns des thèmes abordés lors des différentes tables rondes et conférences.

Le thème du Salon du livre, Jouer d’audace, transparaîtra aussi dans plusieurs autres animations mettant en vedette des auteurs invités.

Des nouveautés font aussi leur apparition, dont le Pavillon du Canada qui mettra de l’avant des conférences portant davantage sur l’histoire, ainsi qu’un atelier d’écriture animé par Louise Portal.

«On présente davantage de conférences cette année. On s’est rendu compte que les gens aiment les rencontres croisées, mais aussi entendre des auteurs pendant une longue durée afin d’approfondir certains sujets. On aura la classe de maître avec Alexandre Jardin destinée au milieu culturel régional, ainsi que l’atelier d’écriture. L’autopublication est très forte présentement et on voyait qu’il y avait un besoin et un intérêt pour un atelier d’écriture», explique Julie Brosseau, directrice générale du Salon du livre de Trois-Rivières.

Les jeunes ne seront pas en reste puisqu’une programmation spéciale a été conçue pour eux. Plusieurs auteurs viendront raconter des histoires colorées aux tout-petits. Les bédéistes Freg & Makina feront une animation portant sur la bande dessinée. Tristan Demers animera, quant à lui, un atelier d’apprentissage pour les dessinateurs en herbe âgés entre 6 et 12 ans.

Le kiosque des Auteurs d’ici, mettant en lumière des écrivains de la région dont la maison d’édition est absente de l’événement, accueillera 15 auteurs de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Un lancement collectif de leurs ouvrages se fera d’ailleurs pendant l’événement.

«Pour cette 30e édition, on peut parler d’une programmation plus étoffée. C’est une très très bonne année», ajoute Mme Brosseau.

Un réaménagement obligé

En raison des travaux en cours au Delta de Trois-Rivières, où se tient le Salon du livre, plusieurs espaces ont dû être réaménagés. Toutefois, cela n’affectera pas le nombre de scènes. Même que les nouvelles salles disponibles laisseront plus d’espace aux kiosques des maisons d’édition.

«On aura plus d’espace pour installer les kiosques. C’est intéressant et le tout sera plus aéré et plus accueillant pour les visiteurs, confirme Mme Brosseau. Le réel défi a vraiment été de réaménager et relocaliser les cinq scènes d’animation, mais je pense qu’on a trouvé la bonne formule.»

Les travaux de rénovation font également en sorte que le Bar L’Hexagone, où avaient lieu certaines activités du Salon, n’existe plus. Toutefois, l’équipe du Salon du livre réaménagera un bar éphémère le temps de l’événement afin d’y tenir des animations.

Notons également qu’en raison des travaux, l’entrée pour l’événement se fera uniquement par la rue Notre-Dame Centre.

Prix des nouvelles voix de la littérature

Pour une sixième année, le Salon du livre de Trois-Rivières décernera le Prix des nouvelles voix de la littérature afin de récompenser la relève littéraire en Mauricie et au Centre-du-Québec. Ce prix biennal vise à souligner l’œuvre récente d’un auteur né en Mauricie ou au Centre-du-Québec ou qui y habite depuis au moins cinq ans.

Le jury, présidé par l’écrivain Michel Châteauneuf, a reçu 16 candidatures dans des styles littéraires très variés.

Les trois finalistes sont Christine Beaulieu pour sa pièce «J’aime Hydro», Pierre Drouin pour le récit d’autofiction «Déposer Carole», ainsi que Caroline Roy-Element et Mathilde cinq-Mars pour le roman graphique «Le dernier mot».

L’identité du gagnant sera dévoilée lors de la cérémonie d’ouverture du Salon, le 22 mars à 17h. Le gagnant méritera une bourse de 1000$.

La programmation complète est disponible au www.sltr.qc.ca/programmation

***

1500 laissez-passer remis à des organismes

Pour souligner le 30e anniversaire de l’événement, le Salon du livre remettra 1500 laissez-passer d’un jour à des organismes situés sur l’ensemble du territoire des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec pour permettre un accès plus large à l’événement.

«C’est toujours dans la volonté de rendre le Salon accessible au plus grand nombre. On se demandait comment faire plaisir au gens. C’est une manière de remercier le public. Des organismes communautaires de Shawinigan et de la Rive-Sud ont aussi des laissez-passer parce que même si ça s’appelle le Salon du livre de Trois-Rivières, on est le Salon du livre de la Mauricie et du Centre-du-Québec aussi», conclut Mme Brosseau.

Poster un Commentaire

avatar