Retour de l’amnistie des frais de stationnement au centre-ville

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Retour de l’amnistie des frais de stationnement au centre-ville

Le conseil de ville de Trois-Rivières s’est entendu pour fixer une seconde période d’amnistie des frais de stationnement sur rue au centre-ville dans le cadre du nouveau confinement.

La gratuité du stationnement sur rue au centre-ville s’appliquera à compter du 11 janvier pour les espaces gérés par des parcomètres ou des horodateurs.

La même mesure avait été mise en place durant le premier confinement, au printemps dernier.

«Cette mesure s’adresse surtout aux résidents des districts Marie-de-l’Incarnation, La-Vérendrye et, par la bande, du Carmel. C’est un besoin qui avait été énoncé et qui avait été bien reçu au printemps. Pour plusieurs résidents qui résident au centre-ville, mais qui n’y travaillent pas normalement, ça entraînait des coûts supplémentaires et une logistique plus complexe», souligne le maire Jean Lamarche.

Notons toutefois que la tarification est maintenue dans les stationnements Badeaux et du parc portuaire. L’autogare demeure fermée en raison de la poursuite des travaux de nettoyage faisant suite à l’incendie qui y est survenu en décembre.

Des zones de cueillette de courte durée pourraient aussi être aménagées sur rue devant des commerces.

Des espaces  d’étude dans les bibliothèques

De leur côté, les bibliothèques Maurice-Loranger, De la Franciade, Simone-L.-Roy et Aline-Piché rendront disponibles une trentaine d’espaces d’étude, qu’il s’agisse d’aires d’études ou de postes informatiques à compter du 13 janvier. Ces espaces sont réservés aux étudiants et aux élèves, du primaire à l’université.

Ceux-ci devront réserver une plage horaire d’une heure et demie, du mardi au vendredi, entre 15h30 et 19h ou le samedi entre 10h30 et 16h. Les réservations doivent se faire en téléphonant au 311 ou directement au comptoir de prêts de leur bibliothèque durant les heures d’ouverture. La Ville travaille également sur un système de réservation en ligne.

Couvre-feu

Le décret gouvernemental concernant le couvre-feu de 20h à 5h prévoit une dizaine d’exceptions qui permettront à des gens de circuler pendant le couvre-feu.

«On viendra en appui à la Santé publique dans nos actions. On est prêt à intervenir avec l’ajout de personnel dans les rues de la ville pour assurer une visibilité. Le décret prévoit une présomption d’infraction, de sorte que c’est au citoyen visé de nous faire la démonstration qu’il est autorisé à circuler hors de son domicile durant le couvre-feu. On s’attend à avoir la collaboration des citoyens, comme c’est le cas depuis le début de la pandémie. Les policiers vont exercer le meilleur jugement possible dans ces situations», indique René Martin, directeur général à la Direction de la police de Trois-Rivières.

La police entend aussi travailler de concert avec les organismes communautaires pour soutenir les personnes en personne d’itinérance durant cette période. M. Martin soutient qu’il y a suffisamment de places en hébergement pour les y diriger.

Activités extérieures

Les activités extérieures, comme le ski de fond, le patinage ou encore la randonnée dans les parcs demeurent permises en pratique libre, à condition qu’elles soient pratiquées en solo ou à l’intérieur d’une même bulle familiale.

Autre changement: sur les différentes patinoires et glaces extérieures, seul le patinage libre sera permis. Des plages horaires seront toutefois destinées à la pratique du bâton-rondelle à la patinoire Bleu Blanc Bouge en bulle familiale, sur réservation et avec preuve de résidence par l’entremise du v3r.net.

Les activités prévues à l’intérieur des infrastructures de la Ville comme les arénas seront interrompues. Cette mesure s’applique également au Complexe sportif Alphonse-Desjardins (CSAD) qui devra temporairement cesser la location de ses plateaux sportifs.

Les séances publiques du conseil municipal prévues le 19 janvier, 2 et 16 février se tiendront en visioconférence, à l’instar des dernières semaines.  La majorité du personnel administratif de la Ville demeure en télétravail jusqu’au 8 février. La cour municipale, le comptoir des taxes et le bureau des permis restent ouverts, mais à personnel réduit.  Le recours aux services en ligne est fortement recommandé et tout aussi efficace.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires