René Villemure est le nouveau député de Trois-Rivières

Par marie_eve_alarie
René Villemure est le nouveau député de Trois-Rivières
René Villemure, candidat du Bloc Québécois, est le nouveau député de Trois-Rivières. (Photo : (Photo Jonathan Cossette))

Le suspense est fini: c’est René Villemure (Bloc Québécois) qui devient le nouveau député de Trois-Rivières à la Chambre des communes.

Il aura finalement fallu attendre le 22 septembre en début de soirée pour connaître le résultat final, au terme du dépouillement des bulletins de vote postaux.

Le Bloquiste a récolté 17 120 votes, seulement 93 de plus que le candidat conservateur Yves Lévesque (17 027 votes). Le libéral Martin Francoeur a quant à lui obtenu 16 560 votes.

Un peu après 1h dans la nuit de lundi à mardi, Yves Lévesque et René Villemure étaient nez à nez. Le dépouillement des 2476 bulletins de votes reçus par la poste dans la circonscription de Trois-Rivières devenait déterminant.

Durant la campagne électorale fédérale, M. Villemure, qui succède à Louise Charbonneau à titre de député, s’est notamment engagé à s’attaquer au problème de la pyrrhotite et au manque de logements sociaux.

René Villemure travaille en éthique depuis 25 ans. Au cours de sa carrière, il a travaillé auprès de nombreux parlements, en Europe notamment.

« Je suis familier avec le processus législatif et je connais bien le travail d’un député fédéral, a confié René Villemure dans une précédente entrevue avec L’Hebdo Journal. Mon travail d’éthicien m’a amené à Bordeaux avec des détenus, avec des diplomates, avec la police de Montréal sur la question du profilage racial, etc. J’ai travaillé sur des grèves dans des abattoirs. J’ai travaillé dans tellement de milieux différents, j’ai une expérience transversale immense. Je suis prêt à agir pour les citoyens de Trois-Rivières. D’avoir quelqu’un qui est un expert en politique parlementaire, c’est un avantage. Mon travail d’éthicien m’a toujours amené à trouver des solutions justes et la circonscription de Trois-Rivières ne reçoit pas sa juste part dans l’ensemble des fonds fédéraux et des priorités fédérales. Ce genre d’arbitrage qu’il faut faire a été mon gagne-pain pendant 25 ans. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires