Relève assurée pour «Une Fille qui Court»

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Relève assurée pour «Une Fille qui Court»

ANNONCE. Le bonheur qu’on pouvait lire sur le visage des dames était palpable lorsque la pérennité de l’évènement «Une Fille qui Court» fut annoncée, ce matin, à Trois-Rivières. Ce sont deux personnalités de la région, Laurie Bellerive (Centre athlétique) et André Giguère (Subway), qui reprendront le flambeau.

L’évènement «Une Fille qui Court», qui a vu le jour en 2014, est devenu une très populaire course qui a lieu le matin de la fête des Mères.

«Ce n’est pas toujours facile de se fixer des objectifs et de s’inscrire dans des cours ou dans des évènements. Ça prend beaucoup de courage et Une Fille qui Court réussit en étant un évènement très accessible», a confié Laurie Bellerive, propriétaire des Centres athlétiques de Trois-Rivières et Bécancour. Elle sera épaulée par M. Giguère, propriétaire des restaurants Subway de la région.

«André (Giguère) est venu s’entraîner et me disait que les femmes étaient déçues qu’Une Fille qui Court arrête. Il m’a demandé pour qu’on reprenne ça et j’ai dit oui. Nous avons jasé un petit cinq minutes et j’ai appelé Nathalie (Sanfaçon) ensuite. On se fait un petit cadeau le jour de la fête des Mères. L’image qu’ont toujours promue Nathalie (Sanfaçon) et Hugo (Gaillardetz) m’a toujours inspiré et on sent que c’est le cas pour tout le monde.»

En novembre dernier, la fondatrice et organisatrice Nathalie Sanfaçon avait confirmé qu’il s’agirait de son dernier règne à  titre d’organisatrice de l’évènement.

«Tout ça a commencé par un plan. Un plan de fou! Et nous avons décidé de mettre de l’avant cette idée de fou. Les gens nous demandaient pourquoi et nous avons toujours répondu pourquoi pas? Au départ, c’était supposé être un évènement unique, un gros happening», explique-t-elle.

«Lorsque j’ai annoncé la fin, je savais qu’il y allait avoir des déceptions, mais je ne savais pas l’ampleur qu’auraient ces déceptions-là. On a écouté Laurie (Bellerive) et André (Giguère) et ç’a été un match parfait! Je suis très fière de leur passer le flambeau et nous serons avec eux pour les accompagner dans la transition.»

L’événement a contribué, incluant la 5e édition à venir, à aider divers organismes locaux auxquels plus de 29 000$ auront été remis.

Les trajets de type débutant permettent aux nouvelles venues dans ce sport de participer à un événement officiel dans un environnement non compétitif où la célébration de leurs efforts domine.

Les distances de 5 et 10 km (marche et course), ainsi qu’un 15 km (course) sont offerts encore cette année, toujours sur le site enchanteur du Vieux-Trois-Rivières et de l’Île Saint-Quentin.

Aussi à lire : Un dernier au revoir pour «Une Fille qui Court»  https://www.lhebdojournal.com/dernier-revoir-fille-court/

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires