Quelle est la différence entre le vin blanc et le vin rouge?

Quelle est la différence entre le vin blanc et le vin rouge?

Chaque étape, à partir de la culture de la vigne jusqu’à l’obtention du vin, joue un rôle créant des différences entre le vin blanc et le vin rouge, outre sa couleur bien sûr. C’est donc la prise de connaissance de chaque procédé qui vous aidera à mieux comprendre les différences et à les apprécier complètement.

Le cépage– Le cépage est un des principaux éléments caractérisant le vin. Il correspond à une variété de raisin qui influence le goût ainsi que la qualité du produit final. À chaque climat correspond un cépage. Le Pinot, par exemple, s’adapte parfaitement aux régions froides, tandis que le Grenache s’épanouit sous le soleil. Il est important de noter que chaque type de raisin a son propre arôme. Le Chardonnay, vin blanc, révèle des arômes d’agrumes et de miel. Côté rouge, le Pinot noir, cépage originaire de la Bourgogne, donne un vin rouge charpenté.

La vinification– La vinification est le processus par lequel passe le raisin afin de se transformer en ce délicieux nectar qu’est le vin. Comme vous vous en doutez probablement, les vins rouges et rosés sont obtenus grâce aux raisins rouges, alors que les vins blancs dépendent plutôt des raisins blancs. Il est possible de faire du vin blanc à partir de raisin rouge, mais le procédé devient long et fastidieux. Afin d’obtenir un litre de vin, il faut compter entre 1.3Kg et 1.5Kg de raisins. Viennent ensuite les différentes étapes de la vinification : l’égrappage, le pressurage, la macération puis la fermentation. L’enchaînement de celles-ci varie en fonction du type de vin produit par le vigneron.

La macération– Lorsqu’il est question de la robe du vin, tout passe par la macération et le contact de la peau de raison avec sa pulpe. En effet, après la vendange, les raisins sont éclatés et les jus sont séparés des peaux au bout d’un certain temps de macération. Pour les vins rouges, la période de macération est indispensable. Elle se prolonge de quelques jours à plusieurs semaines. La pellicule de peau recouvrant les grains de raisin, qui contient des composés phénoliques, dont les tanins, prend le temps de colorer le jus et lui confère cette couleur bordeaux. Le temps de macération est donc responsable de la robe du rouge, comme pour la robe des blancs, la faisant varier d’un liquide pratiquement translucide à un jaune doré.

Les tanins– Les tanins se retrouvent dans la composition du vin et c’est leur présence faible ou forte qui a alors une incidence sur les caractéristiques gustatives du breuvage. Par exemple, les vins rouges sont de « peu à très » tanniques, avec des arômes marqués de fruits des bois et une longueur en bouche. Les vins blancs contiennent peu ou pas de tannins. Leurs arômes évoquent plutôt les fruits blancs et jaunes, ainsi que les fleurs.

Si vous êtes tenté par la fabrication de vin, n’hésitez pas à expérimenter au niveau des durées de macération et de la variété des raisins jusqu’à ce que vous trouviez LA recette gagnante pour votre palais!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de