Québec octroie près de 650 000 $ à l’école Louis-de-France

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Québec octroie près de 650 000 $ à l’école Louis-de-France
Le ministre André Lamontagne, la ministre Sonia LeBel, la directrice de l'école, Maryse Côté, et Sophie Cormier-Rondeau, membre du personnel dédiée au projet. (Photo : Audrey Leblanc)

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière pouvant atteindre de 649 200 $, sur trois ans, à l’école Louis-de-France pour la mise en place de son programme éducatif «L’agroalimentaire s’invite à l’école».

Le projet, estimé à près d’un million de dollars, comprend l’ajout d’une serre, d’un pavillon extérieur et de sept jardins thématiques. «Avec la serre, on va augmenter notre production. Le pavillon extérieur deviendra une classe, une cafétéria et un lieu de rendez-vous», indique la directrice de l’école, Maryse Côté.

«On va aussi engager des gens pour nos projets en classe, ajoute-t-elle. On va faire rédiger le contenu de nos 40 activités pédagogiques. Présentement, on a des bacs à l’extérieur, une plate-bande près de l’école et des îlots à l’intérieur. On a aussi une cuisine et un bar à salade nouvellement aménagés au service de garde.»

Avec son projet, l’école Louis-de-France espère être un modèle pour d’autres établissements. «Notre projet innove en développant un programme pédagogique où l’agroalimentaire s’intègre dans les classes, de la maternelle à la sixième année. À travers plusieurs activités, les élèves apprennent les techniques de base de l’agriculture écologique, ils découvrent l’histoire, l’origine, la production et la transformation des aliments. Ils apprennent à faire des choix responsables, ils cuisinent des menus en fonction des aliments de saison et ils reprennent contact avec la nature», explique Mme Côté.

Le compost notamment a été intégré dans toutes les classes. Les élèves ont aussi pris part à un festival des récoltes, ont pu déguster des collations surprises et ont participé à des ateliers avec des aînés.

Un sondage mené auprès des parents des élèves démontre que le projet a aussi de belles retombées à la maison. Parmi les bienfaits recensés, 27 % des parents ont remarqué que leur enfant démontre une plus grande ouverture à manger des fruits et des légumes. De plus, 35 % des parents disent que leur enfant exprime un plus grand intérêt à cuisiner en famille.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
AlexSylvie LévesqueMyriam Allain Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Myriam Allain
Guest

Quels projets extraordinaires, bravo!

Sylvie Lévesque
Guest
Sylvie Lévesque

C’est vraiment un projet fascinant et qui est tout à fait dans mes rêves. Bravo à toute l’équipe qui œuvre à cette belle réussite !

Alex
Guest
Alex

Inspirant!!! Bravo équipe école 😀