Quand les canons se sont tus

Quand les canons se sont tus

MUSIQUE. Pour ses 20 ans, l’ensemble Vocalys commémorera la fin des hostilités de la Première Guerre mondiale, le 10 novembre, en présentant Quand les canons se sont tus, une création de Gilles Bellemare sur un poème de Michael Vergeer, ainsi que Eternal Light: A Requiem de Howard Goodall.

C’est dans le cadre évocateur du Manège militaire de Trois-Rivières que la soprano Marie-Josée Lord, le ténor Jacques-Olivier Chartier et le baryton Jean-Philippe McClish se joindront à Vocalys et à la vingtaine de musiciens accompagnateurs pour commémorer le centenaire de la fin de la Grande Guerre 1914 -1918.

Le concert-bénéfice, sous la coprésidence d’honneur du Bgén (ret) Richard Giguère et de Constant Awashish, Grand Chef du Conseil de la Nation Atikamekw et Colonel honoraire du 62e Régiment d’artillerie de campagne de Shawinigan, est préparé en collaboration avec la Légion Canadienne Filiale 35, l’Association du 12e Régiment blindé du Canada et l’Ordre de l’Étoile du Régiment de Trois-Rivières.

Tous les bénéfices seront versés à Moisson Mauricie et à l’Association des handicapés adultes de la Mauricie.

Le rendez-vous est donné le 10 novembre à 20h au Manège militaire, situé sur la rue St-François-Xavier. Les billets sont en vente au 819 380-9797 ou enspectacle.ca.

Poster un Commentaire

avatar