Pyrrhotite : un procès pour la vague 2 débutera en mai

Par Audrey Leblanc
Pyrrhotite : un procès pour la vague 2 débutera en mai
(Photo : (Photo archives))

Un procès s’amorcera au début du mois de mai 2022 pour les victimes de la pyrrhotite de la deuxième vague, à moins que des ententes soient conclues d’ici là. Le procès s’effectuera en plusieurs étapes. La première concernera les maisons et bâtiments endommagés, réparés ou non, qui ont été construits entre le 15 mai 2003 et le 30 novembre 2007.

« Il y a environ 800 dossiers inscrits dans la vague 2, précise Michel Lemay de la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP). Par contre, le procès qui débutera en mai vise environ 280 dossiers. Pour les autres maisons, il n’y a pas encore de date fixée. Ça va se décider plus tard. »

« Depuis le début de l’année, plusieurs rencontres ont eu lieu entre les divers avocats et le juge chargé du dossier, ajoute ce dernier. Les avocats sont en train de documenter les dossiers concernés. »

Par ailleurs, pour ce qui est des victimes de la zone grise, la CAVP attend les résultats de la chaire de recherche sur la pyrrhotite créée en 2018 et pour laquelle l’Université Laval est mandataire. « On devrait avoir une mise à niveau bientôt sur l’avancement des travaux, indique M. Lemay. À la lumière des résultats, on aura peut-être une meilleure idée de la suite des choses pour les victimes de la zone grise. » 

La CAVP invite les propriétaires ayant fait réaliser des tests au cours des derniers mois à contacter leur avocat rapidement s’ils souhaitent voir leur dossier inclus dans les démarches, car il ne sera plus possible de le faire éventuellement.

Rappelons qu’au terme du premier procès, les victimes de la première vague ont reçu un chèque couvrant la totalité des dommages causés à leur propriété, incluant les intérêts.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires