Pyrrhotite : «Ne lâchez pas votre engagement»

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Pyrrhotite : «Ne lâchez pas votre engagement»
(Photo : Marie-Eve Alarie)

La Ville de Trois-Rivières appuie la demande de la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) demandant au gouvernement fédéral dédie l’amende imposée à SNC-Lavalin Construction à la suite de la reconnaissance de sa culpabilité dans le cadre de la poursuite pour fraude dont elle a été l’objet, afin que cette somme soit utilisée pour venir en aide aux victimes propriétaires d’un immeuble affecté par la pyrrhotite.

Au-delà de cette résolution officielle, la Ville a aussi souhaité réitérer son appui aux bénévoles qui s’impliquent au sein de la Coalition.

«La crise de la pyrrhotite est un fléau qui dépasse largement les moyens de la Ville, mais c’était important à nos yeux que les gens sentent qu’on les appuie dans leurs démarches. Je salue Alain Gélinas, Michel Lemay et Yvon Héroux. Ne lâchez pas votre engagement. Ils passent à travers toutes sortes d’épreuves pour venir en aide à leurs semblables», souligne le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Depuis les débuts de la crise, la Ville de Trois-Rivières a perdu des revenus de l’ordre de 18 millions $ en raison de la réduction du rôle d’évaluation de près de 1970 propriétés résidentielles et commerciales.

«La Ville de Trois-Rivières n’a pas la capacité financière de faire plus, alors que des propriétés du territoire ont encore un problème de pyrrhotite dans leur fondation et que les pertes s’accumulent d’année en année. On appuie la CAVP dans ses démarches afin que les paliers de gouvernement s’allient pour mettre fin à cette crise  qui sévit depuis 2008 en identifiant des solutions significatives à court terme pour faire avancer le dossier», ajoute le maire.

Les sommes octroyées à la Ville pour gérer les programmes d’aide aux victimes de la Société d’habitation du Québec accusent un manque à gagner de 30% par rapport aux frais réels engagés par dossier.

La Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite a réagi à l’adoption de cette résolution d’appui par les élus de Trois-Rivières.

«La CAVP salue cet appui formel du maire Lamarche et du conseil municipal et invite les autres municipalités à faire la même chose. L’objectif est de sensibiliser le gouvernement fédéral et provincial à l’importance de travailler en collaboration avec la CAVP et de tout mettre en œuvre pour mettre fin à cette crise le plus tôt possible. (…) Pour la CAVP, les succès sont le fruit d’un travail d’équipe et de toutes les personnes y contribuant, dont les membres de son conseil d’administration», écrit l’organisme sur sa page Facebook.

«Certes, le dossier de la pyrrhotite affecte des milliers de victimes, mais les municipalités concernées en sont aussi grandement touchées, que ce soit au niveau de certains de leurs bâtiments ou des pertes importantes de revenus de taxes foncières subies au cours des dix dernières années», ajoute la CAVP.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de