Pyrrhotite et budget fédéral : la CAVP rappelle l’urgence d’agir

Par Rédaction Hebdo Journal
Pyrrhotite et budget fédéral : la CAVP rappelle l’urgence d’agir
- (Photo : archives)

Dans le budget fédéral déposé lundi, le gouvernement «reconnaît qu’une contribution fédérale supplémentaire pourrait être nécessaire» pour soutenir les victimes de la pyrrhotite en Mauricie. «Le gouvernement du Canada travaillera en collaboration avec le Québec pour déterminer le montant approprié.»

La Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP) prend acte de cette ouverture du gouvernement du Canada à contribuer davantage pour soutenir les victimes de la pyrrhotite, mais rappelle également qu’il y a urgence d’agir alors que la crise dure depuis plus de 11 ans et que le procès de la deuxième vague pointe à l’horizon.

« Certes, nous aurions aimé un engagement ferme à la hauteur de 50 M$ pour les victimes, tel que demandé. Depuis 2011, le gouvernement du Québec a contribué pour 80 M$ et la CAVP considère que le gouvernement fédéral doit aider de façon équivalente pour permettre à toutes les victimes de passer à autre chose. Il faut arrêter de mettre un simple pansement sur une plaie ouverte », commente Alain Gélinas, président de la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite.

Dans les prochains jours, la CAVP rencontrera le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie et responsable du dossier de la pyrrhotite, François-Philippe Champagne, afin de réitérer l’importance d’aider rapidement les victimes et prévoir les sommes nécessaires le plus tôt possible.

Des détails seront fournis dans l’Énoncé économique de l’automne, assure-t-on dans le document du budget fédéral.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires