Quel cèdre choisir pour sa haie de cèdres?

Publireportage
Quel cèdre choisir pour sa haie de cèdres?

Il y a une bonne quantité et qualité de cèdre à vendre sur le marché actuel. C’est donc normal de vous creuser les méninges légèrement lorsque vient le temps d’effectuer un choix quant à la sélection de vos cèdres. Il y a nécessairement quelques facteurs à prendre en compte, dont la qualité, la variété, le look et le budget disponible pour cet investissement.

Cèdre blanc ou cèdre noir?

Le thuya est un cèdre descendant de la famille des cupressacées qui a deux variétés prédominantes, soit le thuya occidentalis (cèdre blanc) et le thuya nigra (cèdre noir). Mais lequel choisir pour former votre haie de cèdres dans votre cour arrière?

Vitesse de croissance

En ce qui concerne la vitesse de croissance, le cèdre blanc a un rythme de croissance plus rapide que le cèdre noir. Effectivement, le cèdre noir va croître entre 8 et 10 pouces annuellement tandis que le cèdre blanc va connaître une croissance de 10 à 12 pouces sur une même période.

Le cèdre blanc arrivera donc à créer une haie intime plus rapidement que le noir.

Pour le reste?

Pour les autres facteurs qui sont à évaluer tel que la résistance hivernale, le sol de pousse et le look, ils sont très similaires puisque le thuya nigra est une variété provenant des souches du cèdre blanc.

Donc dans les deux cas le cèdre va bien pousser dans un sol qui n’est pas nécessairement riche et ils résistent tous deux bien à l’hiver grâce à leur bois qui est mou, il ne cassera pas sous le poids de la neige. Pour ce qui est du look et de la couleur, c’est similaire. Il est à noter que le cèdre noir peut se doter d’un léger reflet bleuté.

Acheter local?

Le marché actuel propose un bon rapport qualité-prix pour l’achat de cèdres à haie. Plusieurs des grandes chaînes qui offrent la vente de cèdres les acquièrent en provenance de la Colombie-Britannique. Pourquoi? Car, le climat de cette province canadienne est plus propice à la pousse rapide du cèdre. À titre de comparaison, le cèdre poussant en Colombie-Britannique atteint la hauteur de six pieds entre 3 et 4 ans, au Québec ce même cèdre va prendre entre 6 et 7 ans avant d’atteindre cette hauteur.

Prudence

Même si cela semble attirant pour le consommateur que vous êtes, il y a des marques de prudence à établir dans le processus d’achat. Les cèdres de Colombie-Britannique ne vivent pas dans la même réalité climatique que celle du Québec. C’est-à-dire que l’hiver québécois est beaucoup plus rude qu’ailleurs au Canada. Ce qui a un impact sur les cèdres provenant de la province de l’ouest qui eux vont arriver, en pleine santé, au Québec après un long transport. Toutefois, c’est lorsque l’hiver va s’amorcer que les choses peuvent se compliquer pour ces cèdres. N’ayant pas vécu d’hiver au Québec au préalable, une bonne partie des cèdres à haie peuvent écoper, voire la moitié. Chose qui n’est pas idéale pour l’acheteur qui devra racheter d’autres cèdres pour combler la perte.

Pour éviter une telle péripétie, il est conseillé de faire confiance à nos commerçants locaux. Le marché de la vente de cèdres à haie du Québec est bien en santé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires