Peinture extérieure de maison : Comment procéder ?

Publireportage
Peinture extérieure de maison : Comment procéder ?

De plus en plus de propriétaires font appel à des peintres en bâtiment afin de réaliser des travaux de peinture sur la surface extérieure de la propriété. Cela permet de rajeunir la propriété sans effectuer de grandes rénovations. Il est préférable de faire appel à un peintre d’expérience pour la réalisation de votre projet, notamment en discutant avec l’entrepreneur et en consultant son service-conseil. Il s’agit de la meilleure personne pour vous guider et ainsi, obtenir un ouvrage d’une qualité supérieure. 

Réaliser des travaux de peinture extérieure n’est pas une tâche facile. Il est impératif de sélectionner les bons matériaux à utiliser ainsi que les bonnes combinaisons de couleurs qui mettront votre maison en valeur. De plus, le respect du processus est primordial pour assurer le succès du projet. Dans cet article, nous mettons en lumière les éléments qui améliorent la durabilité de votre revêtement. 

Procédure à suivre avant d’effectuer les travaux

Planifier le meilleur moment

Afin de réaliser les travaux de peinture dans des conditions optimales, il importe de prévoir l’ouvrage à effectuer.

Saviez-vous que la température idéale pour la peinture extérieure est de 25°C ? De nombreuses conditions climatiques peuvent gâcher vos projets, c’est pourquoi vous devez suivre de près l’évolution de la météo. Par exemple, un taux d’humidité excessif ou l’annonce de pluie peuvent réduire à néant vos efforts. Les peintres en bâtiment peignent l’extérieur de votre propriété jusqu’à des températures avoisinant les 4°C. 

En règle générale, les fabricants de peintures offertes sur le marché indiquent les directives de température à suivre pour obtenir un résultat optimal. 

Choisir ses matériaux 

Un travail de qualité débute par la sélection de matériaux qui offriront durabilité et protection à votre revêtement. Il est essentiel de choisir l’apprêt, la peinture et le fini qui sont adaptés à la façade de votre propriété. 

Avant d’appliquer la peinture, il importe d’effectuer la préparation des surfaces. Dans un premier temps, il faudra réaliser des retouches telles que boucher des trous dans les murs ou procéder à des réparations mineures. Par la suite, vous pourrez étendre une couche d’apprêt – plus communément appelée primer. Cela permet à la peinture de mieux couvrir l’espace à peindre, en plus d’adhérer efficacement sur la surface. 

Les peintures aux latex ou à l’acrylique seront généralement privilégiées pour la peinture de revêtement extérieur de maison.  On apprécie ces types de peintures puisqu’elles couvrent adéquatement des façades en brique, ciment, stuc et bois et offrent une bonne protection face aux intempéries dues à la météo. 

Faire le bon choix quant à une peinture de qualité évitera d’avoir à refaire le travail. Les peintures extérieures aux latex ou à l’acrylique bloquent le principal élément qui décolore la peinture, les rayons UV. 

Pour l’extérieur d’un bâtiment, on préfère généralement un fini qui est peu lustré et satiné. Ceux-ci offrent une meilleure protection face à l’accumulation de saletés et intempéries dues à la météo. Les dommages éventuels paraîtront davantage sur un fini mât qu’un fini semi-lustré. 

Préparer les surfaces

Le succès des travaux de peinture extérieure de maison passe par 3 étapes non négligeables. 

D’abord, le nettoyage des surfaces permettra une meilleure adhérence des produits utilisés. Réaliser ces étapes permet également d’offrir un bon entretien au revêtement extérieur. 

  • Avant le début des travaux, il peut être une bonne idée de recouvrir la végétation qui se trouve à proximité de la maison. 
  • À l’aide d’une laveuse à pression, nettoyer le revêtement afin de retirer les résidus. 
  • Afin d’alléger la tâche de nettoyage à la fin des travaux, pensez à couvrir les fenêtres qui se trouvent dans la zone à peindre. 

Par la suite, assurez-vous que la façade du bâtiment est complètement sèche. Un substrat qui n’est pas sec ne permettra pas une adhérence complète de l’apprêt et de la peinture. 

Si la surface à peindre est lustrée, il peut être nécessaire de la poncer afin d’y appliquer la nouvelle peinture. L’utilisation d’un papier sablé peut amplement faire l’affaire pour retirer le fini lustré. 

La clé : l’apprêt !

Appliquer l’apprêt vous assure des travaux bien exécutés. Dans un premier temps, apprêter avant de procéder aux réparations. Laissez sécher puis réalisez la réfection des murs : bouchez les trous et réparez les éléments endommagés. Couvrez ensuite les endroits réparés. 

Calfeutrez le contour des portes et fenêtres avec un produit de qualité. Assurez-vous toutefois qu’il est possible de le peindre. Veillez à ce que l’application soit bien lisse. Cela va favoriser des travaux de peinture lisses et uniformes. 

La touche finale

C’est maintenant le temps d’étendre la peinture. Prioriser le côté ombragé de la propriété va ralentir le temps de séchage et permettre un processus plus homogène. 

L’application peut être réalisée au rouleau ou au pulvérisateur. En règle générale, le pulvérisateur offre un meilleur résultat. Comme cet outil émet des composés organiques volatils, il est préférable de choisir un entrepreneur peintre qui œuvre selon les règles de l’art. 

Tout comme les projets de peinture intérieure, il faut débuter par les moulures et autres éléments architecturaux. Lorsque c’est sec et que vous êtes prêts à peindre le revêtement, couvrez ces éléments et commencez l’application de la couleur de peinture sélectionnée. Au minimum deux couches de peinture sont à prévoir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires