Projet de loi n°40 : La CS Chemin-du-Roy entame la transition

Par Rédaction Hebdo Journal
Projet de loi n°40 : La CS Chemin-du-Roy entame la transition
Photo

ÉDUCATION. Avec l’adoption le 8 février du projet de loi no°40 modifiant principalement la Loi sur l’instruction publique relativement à l’organisation et à la gouvernance scolaires, les mandats actuels des élus scolaires sont maintenant terminés.

Le directeur général de la Commission scolaire Chemin-du-Roy, Luc Galvani, tient à rassurer la population du territoire à l’effet que son équipe est à pied d’œuvre pour transformer de façon harmonieuse la commission scolaire en Centre de services scolaire, tout en assurant la continuité des services offerts.

La période de transition sera menée par la direction générale, et ce, jusqu’à la désignation des membres du conseil d’administration du Centre de services scolaire prévue pour le 15 juin prochain.

M. Galvani rappelle que le rôle du Centre de services scolaire demeurera le même que celui de la Commission scolaire, soit de soutenir ses établissements à offrir les meilleures conditions de réussite pour ses élèves.

«Nous nous emploierons notamment à collaborer avec nos établissements dans la réalisation de leur mission scolaire, à planifier le transport scolaire des élèves, à négocier les ententes, à gérer les travaux d’aménagement et de construction et à coordonner toutes les ressources humaines.»

La direction générale a tenu à remercier les 14 commissaires scolaires et le président, Claude Lessard, pour leur engagement et leur dévouement tout au long de leur mandat.

«Je tiens à remercier chacun des membres de notre Conseil des commissaires pour le temps, l’énergie et la rigueur qu’ils et qu’elles ont consacré à notre organisation. Les défis ont été tout aussi nombreux que les beaux projets réalisés depuis plus de 5 ans. Ils peuvent être certains que nous poursuivrons le travail amorcé avec la même efficience et le même souci à offrir des services de qualité à tous nos élèves», souligne M. Galvani.

Rappelons que la loi 40 met en place un nouveau modèle de gouvernance scolaire au Québec. Les commissions scolaires deviennent des centres de services scolaires.

Voici certaines nouveautés apportées par le nouveau modèle de gouvernance scolaire:

– mise en place de conseils d’administration formés de parents, de membres issus de la communauté et de membres du personnel;

– formation obligatoire pour tous les membres des conseils d’administration des centres de services scolaires et des conseils d’établissement des écoles et des centres;

– création d’un comité d’engagement pour la réussite des élèves dans chaque centre de services scolaire;

– attribution de nouveaux pouvoirs aux conseils d’établissement, dont un pouvoir d’initiative sur des sujets qui concernent directement l’équipe-école, les parents ou les élèves.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de