Proche aidante à distance

Un texte écrit par Sylvie Montembeault, responsable de l’accompagnement personnalisé au Centre d’action bénévole Laviolette.
Proche aidante à distance

Pour ma vie professionnelle, j’ai déménagé temporairement en Alberta, loin de ma mère vieillissante qui habite toujours sa maison. Avant mon départ, j’avais pris l’habitude de l’accompagner à ses rendez-vous médicaux, de faire l’épicerie pour elle et de m’assurer de l’entretien de sa maison. Étant donné la distance, je ne peux pas l’aider comme avant. Elle me nomme souvent que mes visites lui manquent et qu’elle trouve le temps long. J’ai constaté qu’elle avait beaucoup maigri et qu’elle semble moins en forme. Quand je lui en parle, elle me dit qu’elle n’a plus la motivation de se cuisiner de bons plats.

En constatant cela, je me suis dit qu’il fallait que je trouve des ressources dans la région qui amélioreront son quotidien pendant mon absence. Bien que je ne puisse pas l’aider physiquement pour l’instant, je veux continuer d’aider à distance. Recherchant des services pour elle, j’ai appelé le Centre d’action bénévole Laviolette, sur recommandation d’une amie. La responsable de l’accompagnement personnalisé a pris le temps de m’écouter et d’évaluer les besoins de ma mère. Elle m’a questionné doucement sur son état de santé. Elle m’a fait réaliser qu’elle perdait de son autonomie.  Celle-ci doit se servir d’une marchette pour tous ses déplacements et elle a un début de pertes cognitives. La responsable m’a expliqué tous les services supervisés dont pouvait se prévaloir ma mère.

Après discussion avec la responsable et avec ma mère, nous avons décidé qu’un bénévole accompagnera ma mère lors de ses rendez-vous médicaux.  Celui-ci va la soutenir et la guider dans les nombreux départements des cliniques et des hôpitaux et même, aller faire son épicerie avec elle. Elle recevra également la Popote : service de repas équilibrés livrés à domicile. Si je ne suis pas disponible et qu’elle vit des moments plus difficiles, qu’elle se sent seule ou qu’elle a besoin de parler, elle sait maintenant qu’elle peut appeler à leur ligne d’écoute téléphonique, accessible 7 jours semaine. Des bénévoles formés, encadrés et expérimentés œuvrent au service Tel-Écoute. De même, la responsable m’a expliqué les services que ma mère pourrait avoir avec d’autres organismes complémentaires, par exemple, le ménage ou l’aide au bain.

Je sais que ma mère est en sécurité avec le personnel et les bénévoles du Centre pendant mon absence.  Ceux-ci sont à l’écoute de ses besoins et moi, je sais que je peux compter sur eux.

Ce n’est pas pour rien que l’organisme a fêté ses 50 ans d’existence en 2020 !

Témoignage de Marie-Ève, confiante que sa mère recevra de bons soins avec les services du Centre d’action bénévole Laviolette.

« Se consacrer quotidiennement à l’amélioration du mieux-être des bénéficiaires, peu importe l’âge et le service offert, en dynamisant leur mode de vie, en misant sur le maintien à domicile et la prévention, résume globalement la mission du Centre d’action bénévole Laviolette. »

 

Tél. : 819 378-6050

Site web : www.cablaviolette.org

Courriel : info@cablaviolette.org

Facebook : Centre d’action bénévole Laviolette

 

Prochaine chronique :  Un texte écrit par l’Association des cardiaques de la Mauricie.

Toutes les chroniques sont disponibles sur Facebook : https://www.facebook.com/assocdescardiaques/

Chronique financée par : l’Appui Mauricie, Les proches aidants et INFO-AIDANT 1 855 852-7784 / www.lappui.org

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires