Près de 300 paniers de Noël prêts à être distribués

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Près de 300 paniers de Noël prêts à être distribués

Moisson Mauricie / Centre-du-Québec finalise tout près de 300 paniers de Noël qui seront distribués dans les prochains jours pour aider les personnes en situation de vulnérabilité.

La population a répondu à l’appel de générosité et de solidarité lancé par l’organisme au début du mois de décembre.

« Nous sommes très touchés par le soutien de la population! En effet, plus de 60 000 $ ont été amassés jusqu’à maintenant dans le cadre des campagnes de levée de fonds de Moisson. Les besoins sont grands et il est primordial pour nous d’être présents pour celles et ceux ont besoin », souligne Jean Pellerin, président du conseil d’administration de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec.

Il est encore temps de faire un don en ligne : www.moisson-mcdq.org/faites-un-don. Chaque 10 $ de don permet à Moisson de distribuer une valeur de 224 $ de nourriture.

Par ailleurs, Moisson Mauricie/Centre-du-Québec est l’un des organismes ayant obtenu un soutien financier du fonds d’aide des bingos de Trois-Rivières. Cela permettra de soutenir le programme de récupération des denrées invendues dans les supermarchés pour nourrir les personnes à faible revenu.

Lancé en novembre 2016, ce programme regroupe maintenant près de 50 marchés participants, autant en Mauricie qu’au Centre-du-Québec. Le programme vise à récupérer les denrées invendues propres à la consommation, qu’il s’agisse de viande, de fruits et légumes, de produits de boulangerie ou encore des produits congelés ou non.

«Les épiciers de la région ont vraiment montré un bel engouement depuis le lancement du programme. En 2019-2020, six épiciers de plus s’y sont joints. Ça nous permet d’avoir accès à une plus grande variété de produits toute l’année et une certaine stabilité dans les produits frais, ainsi que la viande. Sur le plan environnemental, ça permet aussi de lutter contre le gaspillage alimentaire», explique Geneviève Marchand, agente de communication chez Moisson Mauricie/Centre-du-Québec.

Sur les 3,2 millions de kilogrammes de denrées récupérés par l’organisme en un an, environ 800 000 kilogrammes proviennent de ce programme.

L’aide financière accordée par le Fonds d’aide des bingos viendra couvrir certaines dépenses, comme les déplacements et l’entretien du camion de livraison.

En septembre, octobre et novembre, Moisson Mauricie/Centre-du-Québec recevait en moyenne quatre demandes d’aide alimentaire de plus par jour.

«Avec le ralentissement économique des derniers mois, ce n’est pas tout le monde qui est revenu au travail avec le même nombre d’heures qu’avant. Depuis plusieurs années, on voit que le visage de la faim change et c’est encore davantage le cas cette année. C’est important que les gens sachent qu’on est là pour les soutenir», souligne Mme Marchand.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires