Près de 170 chefs d’accusations contre Pascal Montembeault

Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Près de 170 chefs d’accusations contre Pascal Montembeault
(Photo : Photo Archives)

Les enquêteurs spécialisés en matière d’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec ont poursuivi l’enquête sur Pascal Montembeault, 39 ans, de Trois-Rivières, suite à son arrestation initiale survenue le 30 août 2017 à Sherbrooke relativement à des crimes sexuels.

Il est suspecté d’avoir commis des infractions de nature sexuelle envers plusieurs jeunes filles. Les évènements se seraient déroulés entre avril 2014 et août 2017 dans plusieurs régions du Québec. Depuis son arrestation, près de 170 chefs d’accusations ont été déposés contre Pascal Montembeault.

Puisque plusieurs victimes ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée.

Il s’agit d’une structure de commandement unifiée au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat afin d’identifier  rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leur arrestation. Cette coordination provinciale permet donc une mise en commun des ressources policières et vise à mieux protéger les victimes.

Toute information au sujet de cet homme ou de ses agissements peut être transmise de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de