Pour mieux comprendre et prévenir les douleurs physiques

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Pour mieux comprendre et prévenir les douleurs physiques
Le titulaire de la Chaire de recherche, le professeur Martin Descarreaux. (Photo : Audrey Leblanc)

ÉDUCATION. Une nouvelle Chaire de recherche internationale en santé neuromusculosquelettique s’implante à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). C’est le professeur Matin Descarreaux du Département des sciences de l’activité physique qui en est le titulaire.

«Avec cette Chaire, on espère trouver de nouvelles solutions pour réduire les douleurs et les incapacités physiques qui sont liées aux troubles musculosquelettiques des jeunes et des moins jeunes. C’est un problème d’envergure. Les problèmes de dos sont la première cause d’incapacité. On vit de plus en plus vieux, mais la qualité de vie des dernières années n’est pas toujours au rendez-vous», explique M. Descarreaux.

Cette Chaire regroupe de multiples partenaires, dont des chercheurs français, le Madrid College of Chiropratic, le CIUSSS MCQ et la Fondation chiropratique du Québec. Certains projets seront réalisés en collaboration avec le CIUSSS MCQ.

«On a notamment un programme de préadaptation chirurgicale, indique M. Descarreaux. Plutôt que d’amener les gens à faire de la réadaptation après leur chirurgie, on leur fait des programmes pour les préparer au choc chirurgical dans l’espoir que leur convalescence soit plus rapide.»

«On vise aussi à améliorer les connaissances dans le domaine pour rapidement transférer les connaissances vers les cliniciens quand c’est possible de le faire, ajoute ce dernier. Certains travaux sont trop théoriques pour que ce soit applicable rapidement, mais c’est possible pour d’autres travaux.»

En plus des professeurs et partenaires, la Chaire regroupera un noyau de départ d’environ 25 étudiants. Ce noyau pourrait rapidement s’élargir, selon le professeur Descarreaux.

La Chaire est dotée d’un budget de plus de 600 000 $ pour les cinq premières années et pourrait atteindre les 800 000 $ par la suite.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de