Pompier en état d’ébriété

Par superadmin

Six mois de suspension, c’est ce que recevra un pompier de la Ville de Trois-Rivières pour avoir conduit en état d’ébriété alors qu’il était en garde externe et donc payé par la Ville lorsqu’il a été intercepté par des patrouilleurs de la Sécurité publique.  

Le sapeur sera soulagé de son salaire durant cette période, une sentence semble-t-il exemplaire, qui sera votée lundi soir lors de la séance du conseil municipale, la dernière avant une pause pour la période estivale.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de