Piste cyclable sur la 138 : dans un an

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Piste cyclable sur la 138 : dans un an
Le conseiller municipal François Bélisle et le député Simon Allaire. (Photo : courtoisie)

Les cyclistes pourront bientôt profiter d’une nouvelle voie cyclable dans le secteur Pointe-du-Lac. Dans un an, le ministère des Transports du Québec (MTQ) procédera à l’élargissement de la route 138, entre le restaurant Le Grec et la sortie d’autoroute. Le repavage et l’élargissement de la chaussée permettront l’ajout d’une section délimitée pour les cyclistes.

Au bureau du député Simon Allaire, on nous indique qu’il est encore trop tôt pour obtenir des détails plus précis quant à l’échéancier des travaux. «Ce qu’on sait, c’est que le MTQ prévoit faire les travaux l’an prochain. Ça peut être à l’été comme à l’automne ou à la même date l’an prochain», précise Marie-Pierre Leblanc, l’attachée politique de M. Allaire.

Rappelons que la Ville de Trois-Rivières a déjà procédé à l’ajout de voies cyclables sur la portion de la 138 qui lui appartient. Elle attendait depuis que le gouvernement provincial accepte de faire de même sur l’autre portion, soit celle visée par les travaux.

«C’est attendu depuis longtemps de la part des citoyens, mentionne le conseiller municipal du secteur, François Bélisle. Ça va plaire aussi aux automobilistes parce que ça va uniformiser la largeur de la route et ainsi permettre une meilleure cohabitation des voitures et des vélos.»

«À certains endroits, ça va nécessiter des travaux plus importants parce qu’il y a des portions de la route où il n’y a rien d’aménagé entre la rue et le fleuve, ajoute ce dernier. Le projet est sur le point de se réaliser. Même si on ne sait pas quand ce sera exactement, l’important, c’est que ce soit budgété et inscrit au calendrier du MTQ.»

Les bandes cyclables qui seront aménagées des deux côtés de la route seront d’une largeur d’environ 1,3 mètre. Le pavage de la route 138 étant à refaire, le ministère profitera de l’occasion pour faire d’une pierre deux coups.

«Ça fait longtemps qu’on travaille sur ce dossier, soutient M. Bélisle. C’est un projet qui me tient à cœur. Les gens m’en parlent beaucoup. C’est très demandé, pas seulement d’un point de vue touristique, mais aussi pour les citoyens. Ce sera beaucoup plus sécuritaire pour les cyclistes, dont les jeunes qui vont pouvoir à l’école en vélo.»

Selon ce dernier, ces améliorations encourageront le transport actif. En ce moment, les cyclistes arrivant de l’ouest doivent passer, entre autres, par la rue Sainte-Marguerite.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
claude tessier
claude tessier
12 jours

bravo! vive le vélo!