Piste cyclable à Pointe-du-Lac : ça passe ou ça casse

Piste cyclable à Pointe-du-Lac : ça passe ou ça casse

Crédit photo : Photo Jonathan Cossette

TRANSPORT. D’ici la fin de l’année, on saura si le projet d’une piste cyclable le long de la 138 à Pointe-du-Lac est réalisable ou non. Les résultats d’une étude de faisabilité sur la question devraient être dévoilés en novembre.

«L’étude va déterminer l’ampleur et les difficultés du projet, indique le député du secteur, Marc H. Plante. On n’est pas dans une étude de coûts, mais vraiment dans une étude de faisabilité. Si c’est faisable, on regardera pour les coûts ensuite. Au moins, cette étude est une grande avancée. On en parlait depuis des années et rien n’était fait.»

Certaines portions de la route appartiennent à la Ville de Trois-Rivières alors que d’autres tronçons sont détenus soit par le gouvernement provincial, soit par des propriétaires privés. Le défi, si le projet va de l’avant, sera d’en arriver à une entente entre toutes ces personnes.

«Quand on est sur des portions de terrains qui appartiennent à la Ville ou au ministère des Transports, il n’y a pas de problème, mais quand on arrive chez des propriétaires privés, ça devient plus complexe, ne cache pas le député. Il faut voir aussi sur combien de temps on pourrait faire la piste cyclable.»

Il s’agit d’un projet auquel le conseiller municipal François Bélisle croit beaucoup. «Pour aménager une piste cyclable, il faudrait parfois déplacer des poteaux et des arbres dans certains secteurs, dit-il. On veut amener le ministère à considérer le potentiel qu’aurait une piste cyclable bien délimitée.»

Selon ce dernier, une piste cyclable encouragerait le transport actif, en plus d’être un ajout intéressant en matière de tourisme. En ce moment, les cyclistes arrivant de l’ouest doivent passer, entre autres, par la rue Sainte-Marguerite.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Diane B.Jacques Recent comment authors
Jacques
Invité
Jacques

Quant la situation se pose pour supporter un projet d’une multinationnal il semble y avoir toujours une solution. Alors messieurs les élus il ne vous reste plus qu’à proceder au non de la collectivité. Trois-Rivières est la région la plus pauvre en pistes cyclables. On ne parle pas de simple peinture sur la chaussée. Cela ne suffit plus. Agissons!

Diane B.
Invité
Diane B.

Bien dit! Tout à fait en accord! Il faut aussi penser à la sécurité des cyclistes. Il n’y a même pas d’accottements sur la 138! Du jamais vu entre Québec et Montréal! Oui, agissons!