Pédaler des chansons

Pédaler des chansons

Le conseiller municipal François Bélisle, sa fille Darianne, Stella Montreuil, présidente de Culture Trois-Rivières, et sa petite-fille Gabrielle ont testé les Vélos musicaux.

Crédit photo : Photo Marie-Eve Alarie

CULTURE. Quatre vélos bien particuliers viennent de faire leur apparition au parc Pie-XII: des vélos musicaux!

Installée près des aires de jeux, la station musicale vise à favoriser les rencontres improbables. Deux des vélos sont même spécialement conçus pour les enfants.

«Les Vélos musicaux permettront aux gens de se rencontrer, un peu comme le font les pianos publics. Ils doivent se mettre en accord pour pédaler en même temps. Selon le rythme imposé, ils vont pouvoir développer des mélodies. En même temps, ça fait la promotion des saines habitudes de vie», souligne François Bélisle, conseiller municipal du district de Pointe-du-Lac.

Il s’agit d’ailleurs des seuls vélos musicaux à l’extérieur de Montréal.

En pédalant sur les vélos musicaux, les visiteurs du parc feront retentir différentes chansons en lien avec les programmations estivales de Culture Trois-Rivières, de la Corporation des Événements et du FestiVoix.

Ainsi, on y retrouve des chansons tirées du Britishow, du spectacle Kuste une p’tite nuite – Hommage aux Colocs du Cirque du Soleil et la chanson thème du FestiVoix, Golden Rule, du groupe Valaire.

Chaque vélo produit un son différent, que ce soit les sons de la basse, des percussions, de la guitare et du piano, ainsi que la voix. Plus on pédale vite, plus le son retentit fortement.

Le but de cette installation est aussi de faire connaître la musique des artistes du Québec sous un autre angle.

L’habillage de la station a été réalisé par l’artiste trifluvienne Patricia B. Lavoie. Spécialiste en sérigraphie et en art numérique, l’artiste s’est laissé inspirer par la présence de goélands pour créer son œuvre intitulée L’envolée. Cette représentation d’oiseaux se veut un hommage à ce qu’il y a de léger et d’heureux.

Les Vélos musicaux sont accessibles gratuitement. Il n’est pas impossible que ces Vélos musicaux changent de lieu au cours des prochaines années, un peu à la manière des pianos publics.

Poster un Commentaire

avatar