Partenariat renouvelé entre l’UQTR et Culture Mauricie

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Partenariat renouvelé entre l’UQTR et Culture Mauricie
Sandie Letendre, présidente de Culture Mauricie, et Danielle St-Amand, directrice du Service du développement institutionnel et des affaires publiques de l'UQTR. (Photo : Marie-Eve Alarie)

Culture Mauricie et l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) renouvellent pour une troisième fois l’entente de partenariat qui unit les deux institutions pour les trois prochaines années.

Depuis ses débuts, l’entente a permis de développer et de consolider des échanges de collaboration entre les acteurs culturels de la région et les professeurs-chercheurs de l’UQTR dans le domaine afin de générer du transfert de connaissances et des retombées pour les deux partiers.

Ce partenariat se concrétise notamment par la présentation de résultats de recherche lors de dîners-conférences ou de panels, ainsi que des lancements de livres.

«Ces dernières années, il y a eu beaucoup d’activités d’échange et de recherche. Plusieurs livres ont été produits. Par ailleurs, les professeurs-chercheurs ont pu chercher des données intéressantes pour nos membres et pour la recherche. Ça permet aussi un rapprochement entre nos deux milieux», souligne Sandie Letendre, présidente de Culture Mauricie.

Dans le cadre de la dernière entente, des chercheurs se sont notamment penchés sur les non-publics de la culture dans le cadre d’une étude.

«Cette étude pourra permettre à nos membres de développer des stratégies pour rejoindre ces non-publics. Ce sont des données très riches», ajoute Mme Letendre.

L’UQTR et Culture Mauricie s’engagent à nouveau à faciliter le maillage entre les membres de Culture Mauricie et les professeurs de l’UQTR pour continuer de faire émerger des projets porteurs pour le secteur culturel.

«Notre désir de travailler en proximité avec la communauté et de mettre de l’avant notre mission de service à la collectivité est une fois de plus rendu possible grâce à ce partenariat. Que ce soit par le biais de travaux universitaires comme les PICOM, de stages, d’essais ou autres, cette entente offre à nos étudiants des possibilités d’apprentissage pratique attrayantes. Par ailleurs, ce partenariat offre également un terrain de recherche fertile», fait remarquer Danielle St-Amand,  directrice du Service du développement institutionnel et des affaires publiques de l’UQTR.

D’ailleurs, une première activité conjointe se tenait mercredi midi. Il s’agissait d’une conférence intitulée Innover sans y laisser sa peau du professeur David Crête, du Département de marketing de l’UQTR.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de