Pape Beye flotte sur un nuage

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Pape Beye flotte sur un nuage
Photo courtoisie

Les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ont connu une saison de rêve du côté du soccer masculin. Pour la première fois dans l’histoire du programme, l’équipe a remporté le Championnat canadien U Sports. Pape Beye a eu la chance de faire partie de cette formation historique.

En effet, les Pats ont été représentés par neuf joueurs sur les équipes d’étoiles cette saison, tout en mettant la main sur trois des quatre honneurs individuels. Ils ont d’abord vaincu les Thunderbirds de UBC au pointage de 1 à 0 en demi-finale, avant de vaincre les Carabins de l’Université de Montréal 2 à 0 en grande finale.

«On avait une équipe soudée qui s’entraînait dur à chaque jour, pratiquement. On avait une bonne cohésion et notre plus grande force, c’est qu’on pense au foot lorsqu’on entre sur un terrain. Chacun se soutenait mutuellement. On a un bon coach qui nous donne des entraînements de haut niveau et qui sait comment bien nous préparer mentalement et physiquement. On était solidaire sur le terrain pendant 90 minutes et on est devenu une famille», raconte le Sénégalais d’origine qui évolue avec les Chevaliers de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Les bons mots de Pape Beye envers son entraîneur-chef sont mérités, car Shany Black a mis la main sur le titre d’«Entraîneur de l’année» à sa deuxième saison seulement à la barre de l’équipe. Pour ce qui est de l’athlète de 25 ans, ce championnat est un cadeau pour tous les efforts qui ont été investis dans la pratique du soccer depuis sa jeunesse.

«Je me souviens quand j’ai commencé à jouer en bas âge. On a commencé à jouer dans la rue, au Sénégal, et on aspirait déjà à jouer dans l’équipe du quartier. Plus tard, j’ai réussi à jouer dans les équipes de quartier», se remémore-t-il.

«J’avais déjà gagné des titres au Sénégal d’ailleurs, mais pour l’instant, c’est le meilleur moment de ma vie. Ce championnat-là m’a beaucoup marqué.»

Après avoir aidé les Chevaliers de Notre-Dame-du-Mont-Carmel à se maintenir dans le Réseau élite du soccer senior masculin AAA au Québec, Pape Beye aura vécu de grandes émotions cet automne.

Photo courtoisie

«Je venais d’arriver au Québec et je cherchais une équipe pour jouer au soccer. Je me suis entraîné au terrain avec des gars, et lorsqu’ils ont vu que j’étais bon, ils m’ont mis en relation avec André Thomas [des Chevaliers de Mont-Carmel]. On a discuté et il m’a invité à jouer dans leur équipe. J’ai passé des tests et j’ai réussi à faire le club.»

«Ils m’ont bien accueilli et ils ont été très gentils avec moi. Ça m’a facilité les choses et ça m’a permis de continuer à développer mon soccer et de montrer ce dont je suis capable. Je ne connaissais pas le soccer canadien et ils m’ont bien couvé, en quelque sorte», souligne celui qui étudie en Mathématiques et Informatiques à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Pape Beye va poursuivre son développement avec les Patriotes cet hiver. L’été prochain, il prévoit retourner avec les Chevaliers. Le Sénégalais a également vécu les premiers flocons de neige de son existence. «Ça me fait peur! (rires) Et surtout quand j’entends des gens qui vivent ici et qui ne s’y sont jamais habitués. Ça va être une belle découverte… j’espère!» a-t-il conclu.

 

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Youssoupha Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Youssoupha
Guest
Youssoupha

C’est bien mon petit bonne continuation