Panier Local Trois-Rivières: la table est mise

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Panier Local Trois-Rivières: la table est mise
L'équipe de Panier Local Nicolet-Bécancour. (Photo : courtoisie)

Trois-Rivières aura son propre Panier Local à partir du 26 avril. Ce sera un calque du concept mis en place il y a un an sur la rive-sud par Frédéric Roy et Philippe Dumas, mais aux saveurs majoritairement trifluviennes.

Panier Local est une boutique transactionnelle dans laquelle on trouve une panoplie de produits provenant exclusivement de transformateurs et de producteurs locaux. Le client passe sa commande en ligne et celle-ci lui est livrée à son domicile ou à un point de cueillette désigné.

Dans Nicolet-Bécancour, plus d’une quarantaine d’entreprises sont associées à la boutique depuis sa mise en ligne sur panierlocal.ca le 20 avril 2020. À Trois-Rivières, les produits seront en vente sur troisrivieres.panierlocal.ca.

Les cofondateurs de Panier Local Nicolet-Bécancour ont travaillé avec enthousiasme à l’exportation de leur plateforme de l’autre côté du fleuve. Ils ont recruté deux passionnés pour prendre, en bonne partie, les commandes de la nouvelle entité (Priscilla Boucher et Christian Javla). Ils ont également convaincu une vingtaine de producteurs et transformateurs basés à Trois-Rivières ou tout près de se greffer à l’aventure. «La réponse est positive», se réjouit Frédéric Roy, qui a d’ailleurs constaté, avec grand plaisir, que «l’initiative sur la rive-sud a fait du bruit sur la rive-nord.»

Certaines têtes d’affiche de Panier local Nicolet-Bécancour apparaîtront par ailleurs sur la plateforme trifluvienne, comme Bagel St-Grégoire, la fromagerie L’Ancêtre ou encore les Viandes Rheintal. Le service de livraison de la rive-sud sera également mis à contribution en sol trifluvien.

Mais pourquoi avoir choisi de créer une unité détachée de Panier Local Nicolet-Bécancour, plutôt que de simplement étendre les tentacules du marché existant? «Parce qu’il y a beaucoup d’artisans de l’alimentation à Trois-Rivières et dans les environs», répond Frédéric Roy, faisant comprendre qu’une deuxième entité allait de soi pour ne pas diluer l’aspect local qui donne toute sa couleur au projet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bourassa Martin
Bourassa Martin
24 jours

Je salue ce genre de concept et j adore les projets et les offres locals j ‘@dore!