Paix, amour et rock n’ roll: Woodstock débarque à la salle Thompson

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Paix, amour et rock n’ roll: Woodstock débarque à la salle Thompson

TROIS-RIVIÈRES. En 1969, le festival de musique Woodstock a marqué l’histoire américaine avec ses trois jours de paix, d’amour et de musique. Les amateurs de rock n’ roll pourront renouer avec ce festival l’été prochain, tandis que la revue musicale American Story 2: les années Woodstock s’installera à la salle J.-Antonio-Thompson du 1er au 31 août pour 15 représentations.

Le spectacle sera présenté en exclusivité à Trois-Rivières cet été. La salle J.-Antonio-Thompson est d’ailleurs le premier lieu à accueillir la production.

En plus de faire replonger le public dans e spectacle fera également quelques incursions dans les éditions 1994 et 1999 de l’événement. On y entendra notamment la musique de Santana, Joe Cocker, Metallica, Peter Gabriel, Offspring, Aerosmith, Greenday, Alanis Morrissette et des Cranberries.

«Ça fait longtemps qu’on n’aura pas vu un spectacle aussi festif au Québec, lance le concepteur du spectacle, Mike Gauthier. On veut vraiment faire participer le public. D’ailleurs, les spectateurs pourront acheter des instruments pour participer directement au spectacle.»

«La première édition de Woodstock était particulière, car ç’a été le tremplin pour beaucoup d’artistes, comme Santana. De notre côté, il importe de bien choisir les chansons et de l’adapter au Québec, puisque ce ne sont pas tous les groupes qui ont participé à Woodstock qui sont connus ici», ajoute-t-il.

«Quand on s’est arrêté sur l’idée de Woodstock, on s’est dit que c’était l’occasion de faire découvrir une génération de musiciens. On se sert du 50e anniversaire du premier Woodstock comme prétexte. On ne veut pas que ce soit un hommage à ce festival. On veut montrer ce que ç’a inspiré à d’autres générations. Les organisateurs attendaient 4000 personnes; ils en ont eu 400 000! C’était un chaos désorganisé. Pour eux, c’était trois jours de paix, d’amour et de musique. Nous, ce sera deux heures bien tassées de paix, d’amour et de musique», soutient Sébastien G. Côté, producteur exécutif.

On peut aussi s’attendre à une mise en scène plus présente que dans Britishow. D’ailleurs, pour recréer l’ambiance qui pouvait prévaloir lors de la première édition de Woodstock, Mike Gauthier souhaite faire disparaître les différents rideaux qui protègent la scène.

«Là-bas, tu voyais tout ce qui se passait. Je veux recréer ce côté moins léché. On va voir les artistes arriver et repartir et on verra les techniciens déplacer les instruments parce que c’était comme ça. Les artistes vont s’asseoir par terre et sur les amplis quand ils ne chanteront pas, comme c’était le cas en 1969», explique-t-il.

La distribution du spectacle n’est pas encore complète. On pourra cependant y voir Rick Hughes et Pascal Dufour. À eux se grefferont quatre musiciens et d’autres chanteurs et chanteuses. Yves Frulla agira à titre de directeur musical du spectacle.

Coup d’œil sur les photos originales

Pascal Dufour et Rick Hughes sont de la distribution.

Les concepteurs d’American Story 2: les années Woodstock ont retracé le photographe qui a pris la grande majorité des clichés de la première édition du célèbre événement, Elliott Landy.

Flatté que les producteurs respectent son droit d’auteur, il a accepté de travailler avec eux. De ce fait, il leur a donné accès à tout ce qu’il avait réalisé comme photos à l’époque. La plupart des photographies qui seront projetées durant le spectacle seront d’ailleurs les siennes, en plus de quelques clichés récents et des visuels psychédéliques traduisant cette époque.

Il n’est pas impossible qu’une exposition de ces photos soit organisée en marge de l’arrivée de la revue musicale à Trois-Rivières.

Woodstock à l’extérieur de la salle aussi

L’ambiance de Woodstock s’emparera aussi des alentours de la salle Thompson qui seront animés durant le mois, notamment à l’occasion des représentations du 15 au 17 août qui coïncideront avec le 50e anniversaire du célèbre festival.

Les billets pour American Story 2: les années Woodstock seront mis en vente dès le 15 décembre pour le grand public à la billetterie de la salle, au cultur3r.com ou en appelant au 819 380-9797.

70%

Ces dernières années, les revues musicales connaissent un bon succès à la salle Thompson. Autant pour American Story que pour Britishow, on parle d’un taux d’occupation de la salle de 70% en moyenne.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de